Officiel EdF (F) : décision prise pour Diacre !

Menacée depuis plusieurs jours, alors que des joueuses importantes de l'Équipe de France féminine se sont mises en retrait avant la  Coupe du monde 2023 (Wendie Renard notamment), Corinne Diacre est fixée sur son avenir.

Ce mercredi, la sélectionneuse des Bleues avait pris la parole à travers un communiqué, relayé par l'AFP. Dans ce dernier, Corinne Diacre affirmait être “déterminée à mener [sa] mission” au Mondial 2023, tout en pointant du doigt une “opération de déstabilisation” à son encontre depuis quelques jours.

Christophe Ayela, son avocat, a de son côté assuré, à Franceinfo, que la coach n'avait “qu'un seul objectif : demeurer sélectionneuse de l'équipe de France féminine” et qu'il n'y avait “aucune raison qu'elle ne soit pas maintenue à la tête de l'équipe de France”.

Pourtant, le Comité Exécutif (Comex) de la FFF, réuni ce jeudi, a pris une décision contraire.

Diacre virée !

Comme espéré par Jean-Michel Aulas, le président de l'OL et membre du Comex, l'instance a pris une décision forte, allant dans le sens des joueuses des Bleues : Corinne Diacre n'est plus à la tête de l'Équipe de France féminine. Dans son communiqué, le Comex, composé de Laura Georges, Jean-Michel Aulas, Marc Keller et Aline Riera, dit reconnaître “l'implication” et “le sérieux de Corinne Diacre et son staff”, mais “les dysfonctionnements constatés semblent (…) irréversibles”. Il y a notamment “une fracture très importante” entre le staff de Corinne Diacre, cette dernière et les joueuses, et “un décalage avec les exigences du très haut niveau”.

C'est pour cela que la FFF a décidé “de mettre un terme à la mission de Corinne Diacre” à la tête des Bleues. Par ailleurs, le Comex a tenu à déplorer la manière dont les joueuses (Wendie Renard, Marie-Antoinette Katoto et Kadidatou Diany) ont exprimé leurs critiques.

Prochainement, un nouveau coach devrait prendre en main l'Équipe de France féminine. Gérard Prêcheur, l'actuel entraîneur du PSG féminin, serait en pole. Hervé Renard est également envisagé, tout comme Sonia Bompastor, la coach de l'OL féminin.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.