Les ambitieux recalés en L1, Vidic et MU en enfer, le Milan AC pique encore sa crise… Les Flops du week-end

Les Flops du week-end dernier ont été nombreux aux quatre coins de l’Europe. Au menu, le bal des ambitieux frileux en Ligue 1, la déroute de Vidic et Manchester United sans oublier le fiasco milanais ont retenu notre attention.

ASSE-OL-OM, les ambitieux recalés. Logiquement, le match nul concédé par Lille face à Nantes (0-0) aurait du faire le bonheur d’au moins un de ses concurrents directs pour l’obtention de la 3e place en fin de saison. Mais aucun des clubs cités ci-dessus n’a réussi à faire la bonne opération de la 29e journée de Ligue 1 ! L’OM a été tenu en échec sur la pelouse de Reims (1-1), l’OL a subi à domicile la loi de Monaco (2-3) et enfin Saint-Étienne n’a pas réussi à résister au PSG (0-2). Résultat des courses, ce sont bien les Dogues qui se frottent les mains à l’heure actuelle ! En effet, l’ASSE (5 points), l’OL (8 points) et l’OM (9 points) sont largement distancés dans la course à la qualification pour la Ligue des champions. La question est de savoir si ces écuries ambitieuses auront assez de ressources pour revenir à la hauteur du LOSC lors du sprint final de la saison…

Vidic, symbole d’un Manchester K.O. Qu’il semble déjà loin le temps où Manchester United était bien souvent un épouvantail pour tous ses rivaux en Premier League. Aujourd’hui, les Red Devils sont vraiment incapables de se mêler à la course pour une place européenne et encore moins pour la conquête du titre. Le manager David Moyes est plus que jamais sur la corde raide et ce n’est certainement pas le revers face au rival honni, Liverpool (0-3), qui risque d’améliorer sa situation (sic)… Face aux Reds, qui pouvaient compter sur un duo Suarez-Gerrard tonitruant, les Mancuniens ont affiché des lacunes défensives et offensives criantes. En plus d’avoir concédé trois penaltys au total (!), MU a également « perdu » Nemanja Vidic qui a été expulsé. La fin de saison risque d’être longue pour les pensionnaires d’Old Trafford…

Le Milan AC au bord du gouffre. Quatre. Tel est le nombre de défaites consécutives concédées par les Rossoneri. Après avoir été atomisés par l’Atletico Madrid en 8e de finale retour de la Ligue des champions, les Milanais se sont pris les pieds dans le tapis face à Parme (2-4). Dépassés sur le plan défensif, les hommes de Clarence Seedorf sont tombés sur un Antonio Cassano en grande forme (2 buts) et plus généralement sur une formation parmesane qui est plus que jamais en piste afin de se qualifier pour la prochaine édition de la C1 (6e place). Pour ce qui est du Milan AC (11e), les minces espoirs européens se sont définitivement envolés à San Siro. La presse italienne a mis en avant le fait qu’il faudra une révolution pour rebooster un club lombard complètement à la dérive. Intronisé il y a deux mois, Clarence Seedorf pourrait être remplacé par Filippo Inzaghi ou encore Roberto Donadoni, qui dirige actuellement… Parme, dès l’été prochain.