PSG : Donnarumma tire la sonnette d’alarme

Non sans critiquer la performance du groupe, Gianluigi Donnarumma a volé au secours de ses coéquipiers après la défaite subie dimanche par le Paris Saint-Germain face au Stade Rennais, au Parc des Princes.

La digestion est très lente. Onze jours après son élimination contre le Bayern Munich en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Paris Saint-Germain a craqué hier face à Rennes au Parc des Princes (0-2), dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. De quoi relancer le suspense pour le titre de champion de France ? Bien que l'Olympique de Marseille se soit imposé à Reims (2-1), le club de la capitale reste solidement accroché à la première place avec encore sept points d'avance sur le rival phocéen. En revanche, le non-match des hommes de Christophe Galtier fait réagir.

Donnarumma attend “du caractère et de l’intensité”

Sur sa page Instagram, le milieu italien Marco Verratti a reconnu que l'équipe est passée à côté. Autre réaction, celle de Gianluigi Donnarumma. En zone mixte, dans des propos relayés par le journal Le Parisien, le gardien de but italien est allé dans le sens de son compatriote. “On est tous déçus, on était frustrés. Il faut penser à l’équipe, à ce que l’on peut faire de mieux et ce qu’il faut améliorer. Les choses ne se sont pas bien passées cette fois, mais après la trêve on essaiera d’être performant sur tous les matchs (…) C’est comme ça, on doit l’accepter. On doit mieux aborder les matchs. On doit faire mieux au niveau du caractère et de l’intensité… La qualité, on l’a, mais il nous manque ça. On doit s’améliorer sur ces points-là. Ça ne me fait pas plaisir que l’on ait subi autant de défaites, mais il faut regarder devant et tout faire pour s’améliorer.”

L'international transalpin prévient néanmoins que ses partenaires demeurent impliqués au quotidien, même si la sortie de route en C1 est venue glacer l'ensemble du club. “Tous les entraînements sont de grande intensité, on travaille au maximum pour le reproduire en match. Sur certaines situations de jeu cela peut être compliqué, on doit s’améliorer là-dessus. L’équipe met tout, elle met son cœur, son âme. On donne tous notre maximum.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.