Un retour de flamme capital pour Casillas ?

Depuis le début de la saison, Iker Casillas doit « se contenter » de disputer les matches de Ligue des champions et de Coupe du Roi. Mais les dernières performances décevantes de son concurrent, Diego Lopez, pourrait lui permettre de remonter en selle en ce qui concerne la Liga espagnole.

Iker Casillas


« Carletto » va-t-il revoir sa copie ? A l’image de José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a choisi de s’appuyer fréquemment sur deux gardiens cette saison. En clair, Iker Casillas et Diego Lopez se partagent le gâteau (voir ci-dessus). Jusqu’à présent, cette formule osée marchait plutôt bien et donc le technicien italien n’avait aucune raison de tout changer. Problème, la donne a changé depuis quelques jours. En effet, les Merengue se sont inclinés face au FC Barcelone (3-4) puis contre le FC Séville (1-2). Lors de ces rencontres, Diego Lopez n’a pas réussi à se mettre en valeur. Pire même, il a fait seulement quelques arrêts décisifs sans parvenir à enrayer les machines catalanes et andalouses.

Du coup, les socios et les journalistes espagnols se demandent franchement s’il n’est pas grand temps de faire jouer Iker Casillas en Liga. Pour s’en convaincre, il suffit de prendre en compte le sondage organisé par As. Pas moins de 85% des 45.000 internautes, qui ont répondu à cette enquête, pensent qu’il faut titulariser « San Iker » en championnat après ces deux défaites cuisantes. Ils s’appuient, sans doute, sur le fait que l’international espagnol a seulement encaissé 6 buts en 16 matches cette saison et qu’il a multiplié les exploits tant en Ligue des champions qu’en Coupe du Roi. Pour sa part, Diego Lopez a pris 32 buts en 30 rencontres de Liga ce qui est raisonnable.

Sauf que les 6 buts encaissés dernièrement contre le Barça et le FC Séville ont terni son bilan qui était positif jusqu’à présent. En vue du prochain match contre le Rayo Vallecano, qui aura lieu au Stade Santiago Bernabeu samedi (31e journée de Liga), tout le monde se demande si Carlo Ancelotti va modifier ses plans et aligner, ou non, Iker Casillas qui est aujourd’hui en position de force afin de redevenir le numéro 1 incontournable au sein de la Casa Blanca. « San Iker » pourrait-il être, en quelque sorte, le pompier de service du Real en Liga lors de cette fin de saison ponctuée par un duel terrible pour le titre avec l’Atletico et le Barça ? A suivre…