Entre Kiev et l’ASSE, Trémoulinas est dans le doute

Kiev ou Saint-Etienne ? Le choix est loin d'être simple pour Benoît Trémoulinas. D'autant plus qu'il n'est pas le seul décideur. s'il se dit prêt à des efforts pour rester en Ligue 1, il en attend en retour. Sous peine de rentrer en Ukraine ? Le joueur ne dit pas non …

Son choix avait surpris tout le monde. En décidant de quitter son club formateur des Girondins de Bordeaux, le monde du football s'attendait à ce qu'il relève un challenge en Angleterre, en Espagne ou en Italie. Mais les offres ne sont pas venues et Benoît Trémoulinas a décidé de s'envoler vers l'Ukraine pour découvrir l'intérieur d'un très grand club européen le Dynamo de Kiev. Ce choix, l'international français ne le regrette pas, comme il l'a expliqué chez nos confrères de Canal +.

Kiev ? Ce n'est pas une erreur, j'assume entièrement ce choix. J'avais besoin de tourner la page à Bordeaux, je commençais à ronronner, j'avais besoin de me mettre en danger. Si j'avais joué les six premiers mois, je serais resté là-bas. Mes difficultés ? Je sortais d'un mois de vacances, j'ai fait dix jours de préparation et ils m'ont fait joué direct… En septembre j'ai eu un gros creux physique, on m'a fait souffler et le coach a mis un jeune à ma place. Et puis l'équipe s'est mise à bien tourner, et à partir de là“, a-t-il ainsi expliqué. Reste qu'avec un faible temps de jeu, il a préféré revenir en France cet hiver, où l'ASSE l'a accueilli à bras ouverts pour compenser le départ de Ghoulam à Naples.

Mais si les Verts ont obtenu son prêt cet hiver, ils ne sont pas certains de le conserver à l'issue de la saison, car il faudra quatre millions d'euros pour se l'offrir. Une somme importante, mais normale selon Trémoulinas, qui se dit prêt aussi bien à faire des efforts pour rester dans le Forez qu'à retourner en Ukraine. “Si Saint-Étienne ne lève pas l'option d'achat, je retourne à Kiev. Il va sans doute y avoir des discussions en fin de saison. Il y a un transfert et un salaire à payer. Je suis prêt à faire des efforts, le club doit en faire aussi. Je ne suis pas inquiet. Mais je n'exclus pas de retourner à Kiev. Pour l'instant, honnêtement, j'essaie de bien terminer la saison, après, on verra ce qu'il se passera.” Réponse l'été prochain …