PSG : le club « victime » du fameux fair-play financier ?

Les dirigeants du Paris Saint-Germain attendent, avec un peu d’inquiétude, le rapport établi par l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC). Ce dernier pourrait réclamer des sanctions à l’encontre du club de la capitale.

Nasser Al-Khelaïfi

Conformément au souhait du président de l’UEFA, Michel Platini, les écuries qui ne respecteront pas une certaine éthique sur le plan financier seront sanctionnées à des degrés divers. A en croire le quotidien Le Parisien, le PSG pourrait être contraint d’inscrire moins de noms sur sa liste de joueurs en vue de la prochaine édition de la Ligue des champions. Sur le plan économique, les Qatariens pourraient aussi être forcés de réduire les coûts globaux des rémunérations diverses versées aux joueurs et au staff. En guise de pire scénario, le PSG n’aurait carrément pas le droit d’inscrire ses futures recrues pour la C1 ! Dans tous les cas de figure, les Franciliens devraient saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ou encore les tribunaux civils s’ils sont lourdement sanctionnés.