Exclu TM : 4 questions posées à… Bryan Ruiz

Auteur de superbes prestations jusqu’à présent, le milieu de terrain offensif du Costa Rica Bryan Ruiz sera l’un des joueurs à suivre lors du huitième de finale face à la Grèce dimanche. Pour TopMercato, le capitaine des Ticos se projette sur le duel face aux Hellènes et revient sur le parcours des siens.

Bryan Ruiz

Bryan Ruiz, quel est l’état d’esprit du groupe à l’approche de ce huitième de finale face à la Grèce ?

Nous sommes tous très enthousiastes et prêts à affronter la Grèce. L’état d’esprit au sein du groupe est parfait, l’ambiance est géniale et le moral des troupes est au beau fixe. Nous avons passé les derniers jours à étudier le jeu Grec et à mettre en place notre tactique pour le match. Je pense que l’on est au point, prêt à se mesurer à cette solide sélection. Ce sera un match extraordinaire pour nous car on veut continuer à marquer l’histoire et prolonger notre aventure au Brésil. Vivement le coup d’envoi !

Quelles seront, selon vous, les clés du match face à la sélection dirigée par Fernando Santos ?

Je pense qu’il faudra avant tout continuer à jouer de la même manière que lors du premier tour. Quelque soit l’adversaire, on se doit de pratiquer un football dynamique et de ne pas hésiter à jouer vers l’avant. Après, je pense qu’il faudra se méfier des Grecs, qui doivent être gonflés à bloc après leur qualification à la dernière minute face à la Côte d’Ivoire. Ils étaient à deux doigts de rentrer à la maison et ils se retrouvent en huitièmes de finale. Ils sont donc en pleine confiance. Le bloc Grec est solide et certains joueurs, comme Samaras et Karagounis par exemple, ont beaucoup d’expérience. Ce sera une opposition de style et une rencontre très animée.

Vous êtes le chef d’orchestre offensif des Ticos. Que pensez-vous de vos prestations depuis le début du Mondial ?

Je suis plutôt satisfait de mes prestations jusqu’à présent, même si je sais que je dois encore progresser au niveau de mon travail défensif. Je me sens en forme et plutôt en confiance depuis le début de la compétition. L’entraîneur me demande de créer le jeu et de porter le danger sur le but adverse dès lors que l’occasion se présente. Étant capitaine, je me dois aussi de montrer l’exemple et d’être l’un des leaders de l’équipe. Je me sens à l’aise dans ce rôle-là et je vais continuer à faire de mon mieux pour aider l’équipe à aller le plus loin possible dans cette compétition.

Votre équipe a déjoué tous les pronostics depuis le début de la compétition. Jusqu’où peut aller le Costa Rica dans ce Mondial ?

Nous avons engrangé beaucoup de confiance durant le premier tour en battant l’Uruguay et l’Italie, et nous voulons prolonger l’aventure le plus longtemps possible. On veut profiter de cette superbe période au maximum et continuer de rendre heureux nos compatriotes. À partir de maintenant, chaque match sera joué comme si c’était une finale de Coupe du monde.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)