L’équipe-type des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014

Avant le début des quarts de finale, retrouvez l’équipe-type des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014. Manuel Neuer (Allemagne), James Rodriguez (Colombie) ou encore Lionel Messi (Argentine) ont contribué à la qualification de leur nation respective.

Alors que les quarts de finale du Mondial se disputeront vendredi et samedi, il est encore temps de dresser un bilan des huitièmes de finale. Au cours de ces premières rencontres à élimination directe, de très nombreux joueurs se sont mis en évidence. C’est le cas de Manuel Neuer. Face à l’Algérie (2-1), le gardien de but allemand aura colmaté de nombreuses brèches en sortant de sa cage, tel un libéro, pour dégager des ballons dangereux. Si nous avons choisi le portier du Bayern Munich, Tim Howard (Etats-Unis), Guillermo Ochoa (Mexique) et Julio César (Brésil) n’auraient pas volé leur place dans cette équipe-type.

En défense, deux internationaux colombiens ont fait forte impression à l’occasion du succès logique décroché contre l’Uruguay d’Edinson Cavani (2-0) : Juan Camilo Zuniga et Pablo Armero. A leurs côtés, nous retenons Jan Vertonghen, particulièrement brillant lors de Belgique-USA (2-1). Auteur de l’unique but du match face à la Corée du Sud (1-0), en phase de poules, le footballeur de Tottenham séduit. Comme Gary Medel, dont la grande performance face au Brésil n’a pourtant pas permis au Chili d’accéder aux quarts de finale, la sélection sud-américaine se faisant éliminer à l’issue de la séance des tirs au but.

Arturo Vidal, la star de la Roja chilienne et de la Juventus Turin, n’a pas été récompensé de son activité, pas plus que Hector Herrera avec le Mexique, contrait de rendre les armes sur le fil aux dépens des Pays-Bas (1-2). Au contraire de Kevin de Bruyne, buteur et passeur décisif pour la Belgique face aux Etats-Unis (2-1). Que dire alors de James Rodriguez, si ce n’est que la pépite colombienne de l’AS Monaco a régalé contre la Celeste avec un doublé, portant son total à cinq réalisations dans ce Mondial. A l’origine du penalty de Klaas-Jan Huntelaar, Arjen Robben mérite de figurer dans ce onze-type, tout comme Lionel Messi, passeur pour Angel Di Maria lors d’Argentine-Suisse (1-0).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement