La déroute du Brésil, l’Allemagne attend son adversaire… Le Journal du Mondial

Retrouvez un nouveau numéro du Journal du Mondial. Au menu de ce mercredi 8 juillet 2014, nous reviendrons sur la gifle concédée par le Brésil contre l'Allemagne (1-7). Nous évoquerons également la seconde demi-finale entre les Pays-Bas et l'Argentine.

On débute ce Journal du Mondial par l'humiliation subie par le Brésil face à l'Allemagne (1-7), lors de la première demi-finale. Privée de Thiago Silva et Neymar, la Seleção a explosé en première période, encaissant même quatre buts en l'espace de six minutes. Après les réalisations de Müller, Klose, Kroos (deux fois) et Khedira, la Mannschaft n'a fait que gérer son match après la pause, se permettant le luxe d'inscrire deux nouveaux buts signés Schürrle. Le but d'Oscar n'y changera rien : ridiculisés chez eux, les Brésiliens encaissent une défaite historique. Côté brésilien, David Luiz et Fred furent inexistants, tandis que Kroos a réalisé un match plein.

On évoque désormais l'autre demi-finale entre les Pays-Bas et l'Argentine, à São Paulo. Dans les rangs néerlandais, Louis van Gaal ne devrait pas bouleverser son onze de départ en alignant un 3-5-2. On devrait retrouver Kuyt, Sneijder, Van Persie et Robben face à une sélection albiceleste qui sera privée de Di Maria, blessé à la cuisse. Pour le reste, Alejandro Sabella proposera une composition classique avec la présence du Parisien Lavezzi aux côtés de Lionel Messi et Gonzalo Higuain, particulièrement à son avantage face à la Belgique en quarts de finale.

On termine ce Journal du Mondial par une vidéo qui revient sur la déroute subie par le Brésil. Dans cette animation, devant un Neymar blessé, on voit Thiago Silva faire ses prières en enterrant ses propres coéquipiers, parmi lesquels Julio César, David Luiz et Hulk. C'est Thomas Müller en personne, l'un des bourreaux du Brésil, qui endosse le rôle du prêtre. Hilarant mais tellement dur pour le pays organisateur de ce Mondial !

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.