Mondial 2014 : les regrets de Scolari

Le sélectionneur de l’équipe du Brésil, Luiz Felipe Scolari, très critiqué depuis la lourde défaite face à l’Allemagne (7-1), a fait part de ses regrets de ne pas avoir atteint la finale avec son équipe comme il l’avait promis aux supporters locaux. Du coup, il espère malgré tout se consoler avec la troisième place qu’il va disputer face à aux Pays-Bas.

Lors de sa conférence de presse d’avant-match, Luiz Felipe Scolari, le sélectionneur brésilien, a fait part de ses regrets : « Ce qu’on voulait c’est y arriver et je n’y suis pas arrivé. Je pensais qu’en insufflant de la confiance au groupe et aux supporters, on pouvait aller plus loin que là où nous sommes arrivés (…) Mais je ne crois pas que ce soit si négatif (échouer en demi-finale) à part le résultat de 7-1, qui a été catastrophique » a-t-il expliqué.

Et d’ajouter : « On a commencé un rêve, on ne l’a pas fini. Maintenant, nous voulons un rêve mineur. La 3e place. Quand j’étais sélectionneur du Portugal, j’ai perdu la 3e place 3 à 1 contre l’Allemagne (en 2006). J’ai vu comment elle a donné de la valeur à cette 3e place et comment ils ont travaillé en se reposant sur cette 3e place pour arriver où ils sont maintenant », a-t-il ajouté.