La finale Allemagne-Argentine, le calice jusqu’à la lie pour le Brésil… Le Journal du Mondial

En ce dimanche 13 juillet 2014, dernier jour de la compétition, nous évoquerons la grande finale de la Coupe du monde 2014 entre l’Allemagne et l’Argentine. Nous reviendrons également sur la sortie manquée du Brésil.

Equipe du Brésil

On commence ce Journal du Mondial par la finale opposant, au Maracana de Rio de Janeiro, l’Allemagne à l’Argentine (21 heures, heure française). Après 1986 et 1990, c’est la troisième fois que les deux nations se retrouvent pour le titre mondial. Impressionnante contre le Brésil (7-1), en demi-finales, la Mannschaft part avec la faveur des pronostics, mais l’Albiceleste espère pouvoir compter sur un très grand Lionel Messi.

Pour cette partie, il ne devrait pas y avoir de bouleversements dans les compositions de départ. Côté allemand, Joachim Löw alignera sans doute la même équipe que contre la Seleção, à savoir une défense Lahm-Boateng-Hummels-Höwedes devant Neuer. Khedira et Schweinsteiger débuteront, comme Müller, Kroos, Özil et Klose en pointe. En face, Alejandro Sabella pourrait compter sur le retour d’Angel Di Maria, à moins que le sélectionneur argentin ne prenne aucun risque à son sujet.

On termine ce Journal du Mondial par le match pour la troisième place totalement manqué du Brésil, battu sans aucune contestation possible par les Pays-Bas (0-3). Désireux de réagir après la claque concédée contre l’Allemagne, les coéquipiers de Thiago Silva ont de nouveau coulé pour encaisser trois buts, signés Van Persie, Blind et Wijnaldum. Le pays organisateur termine son Mondial la tête basse, tandis que les Oranje de Louis van Gaal, pour qui il s’agissait de la dernière rencontre sur le banc, bouclent l’épreuve avec le sourire.