Quid du come-back de Lavezzi en Serie A italienne ?

Ezequiel Lavezzi n’a jamais caché qu’il a vraiment vécu des très bons moments en Italie. Nostalgique de la Serie A, l’attaquant du PSG aimerait bien rejoindre un grand club de ce championnat. Mais la partie serait loin d’être gagnée pour « El Pocho »…

Ezequiel Lavezzi


« Des contacts importants. » Aujourd’hui (vendredi), les intervenants de La Gazzetta dello Sport soulignent le fait que les discussions ont été intenses entre des dirigeants italiens et ceux du PSG au sujet d’Ezequiel Lavezzi. Mais pour le moment, la Juventus Turin et le Milan AC, qui sont au portillon francilien, n’ont pas réussi leur coup pour l’attaquant argentin. Pourtant les Bianconeri semblaient tenir la corde fermement il y a quelques jours. Ils auraient même trouvé un accord, sur le plan verbal, avec l’ex-pensionnaire de Naples. Mais les Piémontais auraient été refroidis rapidement par leurs homologues français.

Ces derniers auraient l’intention de proposer une prolongation de contrat à « El Pocho » qui a rendu des bonnes copies, au sein de l’équipe d’Argentine, pendant la Coupe du monde. Constatant que la Juventus se serait pris les pieds dans le tapis, les Rossoneri auraient décidé d’entrer en piste soudainement. L’administrateur délégué Adriano Galliani aurait passé un coup de fil à Jean-Claude Blanc qui est le directeur général délégué du club de la capitale. Dès le début de la discussion, le dirigeant l’aurait refroidi en martelant qu’aucun attaquant majeur n’est sur la rampe de départ au Parc des Princes.

Alors qu’il croyait pouvoir composter le prêt d’Ezequiel Lavezzi, Adriano Galliani serait reparti « dans son coin » afin d’étudier une autre stratégie d’approche. Pour La Gazzetta dello Sport, la situation serait donc figée jusqu’à preuve du contraire. La volonté « d’El Pocho », qui est nostalgique de l’Italie, ne devrait pas suffire à accréditer la thèse de son départ rapide. Seule la venue d’un détonateur au PSG pourrait changer la donne. Depuis plusieurs jours, des bruits insistants font état de l’arrivée d’Angel Di Maria (Real Madrid) au Camp des Loges. Et si au final « El Angelito » jouait un rôle de « libérateur » pour son compatriote argentin Ezequiel Lavezzi ? A suivre…