Lopez-Armero, la nouvelle ère de l’AC Milan

Si l’AC Milan avait déjà recruté Alex et Jérémy Ménez, le club lombard vient de franchir une nouvelle étape dans son recrutement en attirant un gardien de but (Diego Lopez, Real Madrid) et un défenseur (Pablo Armero, Naples).

Diego Lopez


L’AC Milan version 2014-2015 prend un peu plus d’épaisseur. Plutôt discrète depuis le début du mercato estival, même si le Brésilien Alex et le Français Jérémy Ménez (PSG) avaient déjà posé leurs valises à San Siro, l’équipe italienne a effectué un pas supplémentaire dans son recrutement en enrôlant Diego Lopez, le gardien de but du Real Madrid, et Pablo Armero, le latéral gauche de Naples. Avec eux, Filippo Inzaghi va pouvoir travailler un peu plus sereinement et envisager de jouer les trouble-fêtes dans une saison marquée par une totale absence sur la scène européenne.

Sous contrat jusqu’en juin 2017 avec la Maison Blanche, le portier espagnol a donc décidé de poursuivre sa carrière derrière les Alpes. Plus désiré par Carlo Ancelotti, puisque les Merengue ont attiré Keylor Navas comme doublure d’Iker Casillas, le footballeur de 32 ans se présente avec quelques certitudes, celles notamment d’avoir effectué un dernier exercice plein en Liga (36 matches). En Lombardie, il paraît clair que « Pippo » va lui offrir un statut de titulaire aux dépens de Christian Abbiati et Michael Agazzi, deux joueurs ne donnant pas suffisamment satisfaction.

Autre renfort, celui de Pablo Armero (27 ans) sous la forme d’un prêt. Prêté la saison dernière par Naples à West Ham United, le défenseur colombien sort d’une bonne Coupe du monde avec les Cafeteros, éliminés en quarts de finale par le Brésil. N’entrant pas vraiment dans les plans des Azzurri de Rafael Benitez, l’ancien joueur de l’Udinese voit les départs de Kévin Constant (Trabzonspor) et Urby Emanuelson (AS Rome) comme une chance d’intégrer rapidement le onze de départ. Avec eux, l’AC Milan espère retrouver la lumière sur le plan national après un ultime exercice pour le moins calamiteux.