Le Top 10 des entraîneurs les plus dépensiers sur le marché

La rédaction de Top mercato vous propose de découvrir le classement des techniciens ayant lâché le plus d'argent lors des différents mercatos, entre 2004 et 2014. Le Portugais José Mourinho occupe la première place, devant les Italiens Carlo Ancelotti et Roberto Mancini.

Et la palme de l'entraîneur le plus dépensier revient… à José Mourinho. De 2004, année de son premier passage à Chelsea, à aujourd'hui, en passant par l'Inter Milan et le Real Madrid, le technicien portugais a dépensé pas moins de 903 millions d'euros. Pour être plus précis, l'ancien coach du FC Porto est celui qui incite le plus ses dirigeants à mettre la main au portefeuille à l'occasion des différents mercatos. Parmi ses principaux faits d'armes, citons le recrutement de l'attaquant ukrainien Andrei Shevchenko, parti de l'AC Milan pour Chelsea contre 46 millions d'euros. Au cours de sa carrière, le Portugais a également attiré Didier Drogba (37 millions), Cesc Fabregas (33) et Luka Modric (30).

A la deuxième place, on retrouve Carlo Ancelotti (881 millions d'euros), à la tête du Real Madrid mais passé également par l'AC Milan, Chelsea et le PSG. L'année dernière, le club merengue avait recruté Gareth Bale, le milieu offensif gallois de Tottenham, pour 91 millions d'euros. Et cet été, la Maison Blanche a encore frappé fort en enrôlant James Rodriguez, le Colombien de l'AS Monaco, pour 80 millions d'euros. Le Brésilien Thiago Silva et l'Espagnol Fernando Torres furent également des “cibles” du Transalpin, qui devance son compatriote Roberto Mancini et ses 667 millions d'euros lâchés durant ses expériences à l'Inter Milan, Manchester City et Galatasaray. On pense notamment aux 45 millions d'euros dépensés, en 2011, par les Citizens pour Sergio Agüero.

Au pied du podium, on retrouve Manuel Pellegrini, qui a dépensé 645 millions d'euros au cours des dix dernières années de sa carrière. Comment ne pas citer Cristiano Ronaldo, arrivé en 2009 au Real Madrid pour 94 millions d'euros. A l'époque, le Chilien était sur le banc du club espagnol. Et il y a quelques semaines, cette fois avec Manchester City, c'est le défenseur français Eliaquim Mangala qui a posé ses valises outre-Manche pour 54 millions d'euros. Cinquième, Sir Alex Ferguson aura déboursé 465 millions d'euros, tous avec Manchester United, dont Dimitar Berbatov (38), Wayne Rooney (37) et Robin van Persie (25,5). C'est un peu plus que les 428 millions d'Arsène Wenger, le manager d'Arsenal : Mesut Özil (50) et Alexis Sanchez (40) constituent les deux transferts les plus chers de l'histoire des Gunners.

Actuellement sur le banc du Bayern Munich, Josep Guardiola est septième avec des dépenses estimées à 391 millions d'euros. En 2009, l'avant-centre suédois Zlatan Ibrahimovic s'engageait avec le Barça contre 46 millions (Samuel Eto'o était inclus dans la transaction). Autre renfort de l'ère “Pep”, David Villa (40). Champion d'Espagne en titre avec l'Atletico Madrid, Diego Simeone brille depuis maintenant trois ans avec les Rojiblancos. Fort de 246 millions d'euros de transferts, l'Argentin a permis cet été d'accueillir deux attaquants, le Français Antoine Griezmann (30 millions) et le Croate Mario Mandzukic (22 millions). Nouvel entraîneur de Manchester United, le Néerlandais Louis van Gaal pointe au neuvième rang (240), devant l'Allemand Jürgen Klopp (181), le sorcier du Borussia Dortmund.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.