Un mercato relativement calme au PSG

Les dirigeants du PSG ont clairement misé sur la stabilité cet été. Les Parisiens ont seulement enregistré les venues de deux recrues. Dans le sens des départs, aucun joueur indispensable n'a quitté la capitale.

David Luiz

Une seule étoile pour enflammer le mercato. Si on se penche sur la campagne de recrutement du Paris Saint-Germain, force est de constater que le club francilien n'a pas marqué les esprits. La recrue phare, qui a posé ses valises au Parc, est bien entendu David Luiz. Dès le mois de juin, le transfert du défenseur central de Chelsea a été acté contre une somme de 50 millions d'euros. Le Brésilien âgé de 27 ans a remplacé, poste pour poste, son compatriote Alex qui a choisi d'aller s'exprimer au Milan AC. Si on excepte la venue de David Luiz, on retient aussi que le latéral droit Serge Aurier a accepté de relever le défi proposé par le PSG.

Il est arrivé pour succéder à Christophe Jallet qui a filé à l'OL. A Paris, Serge Aurier est en concurrence avec le Néerlandais Gregory van der Wiel pour une place de titulaire dans le onze-type de Laurent Blanc. Histoire de ne pas se faire épingler par l'UEFA, qui s'appuie sur le fameux fair-play financier qui agace tant le président Nasser Al-Khelaïfi, les Franciliens ont fait venir le joueur de Toulouse dans le cadre d'un prêt assorti d'une option d'achat. Alors qu'on pouvait s'attendre à voir débarquer une troisième et dernière recrue, cela n'a pas été le cas.

Le PSG a tout tenté afin de s'attacher les services d'Angel Di Maria. Mais les pensionnaires du Camp des Loges n'ont jamais réussi à s'entendre avec les dirigeants du Real Madrid. Au final, l'ailier argentin a signé à Manchester United contre une somme colossale de 75 millions d'euros. A propos des autres joueurs qui ont mis les voiles, dont nous n'avons pas encore parlé ci-dessus, on note que le duo Ménez-Coman a choisi d'aller s'exprimer en Italie. Le premier a signé au Milan AC tandis que le second a rejoint la Juventus. De leur côté, Adrien Rabiot, Clément Chantôme ou encore Ezequiel Lavezzi sont restés à quai. Leurs courtisans n'ont pas fait les efforts requis afin de les déloger. Enfin, retenez que le gardien Alphonse Areola et l'attaquant polyvalent Hervin Ongenda ont été prêtés à Bastia afin de s'aguerrir.