Les débuts à Amsterdam, les ambitions en C1… Blanc dit tout !

A la veille de défier l’Ajax Amsterdam sur sa pelouse, dans le cadre de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions, Laurent Blanc a accordé une ultime conférence de presse dans laquelle le Cévenol évoque ses attentes pour cette rencontre et la suite de la compétition.

Laurent Blanc

Dans une moindre mesure que le Real Madrid, le Bayern Munich ou le FC Barcelone, le PSG sait que sa première sortie en Ligue des champions sera surveillée, scrutée et analysée dans les moindres détails. Quart de finaliste des deux précédentes éditions, le club parisien se rend mercredi soir sur le terrain de l’Ajax Amsterdam, une entrée en matière qui servira évidemment de premier test pour les hommes du Président. “Quand je croise tous les joueurs et entraîneurs passés ici, on se rend compte que c’est un grand club. Ça a été et c’est toujours un grand club. L’affronter sur son terrain est une grande rentrée en Ligue des champions, j’espère que ça donnera un bon match“, a concédé Laurent Blanc au sujet de la formation de Frank de Boer, championne des Pays-Bas en titre.

Tombé dans un groupe F comprenant également le Barça et les Chypriotes de l’Apoel Nicosie, le PSG va devoir redoubler de vigilance pour accéder aux huitièmes de finale. Lors des deux dernières campagnes, un tirage au sort bien plus accessible lui avait permis de franchir ce premier tour sans encombre. Pour les partenaires de Zlatan Ibrahimovic, il s’agira donc d’élever d’emblée le niveau de jeu, même si “Lolo” voit plus loin que ces premiers matches. “Faire partie des favoris est une chose. Le concrétiser sur le terrain est plus difficile. Quand on dit aller le plus loin possible en Ligue des champions, pour moi c’est d’essayer de la gagner.

Avant d’envisager cela, Paris devra ramener les trois points des Pays-Bas et, pour y parvenir, le Cévenol espère que ses protégés montreront plus de choses qu’en Bretagne – “Les joueurs savent qu’ils n’ont pas tout fait pour gagner à Rennes (1-1, ndlr).” Avec qui dans le onze ? Bien que David Luiz et Serge Aurier fassent partie du groupe, il n’est pas dit que Laurent Blanc puisse compter sur eux. “On saura après la dernière séance s’ils sont aptes.” Et Blaise Matuidi ? Interrogé sur le manque de temps de jeu du milieu tricolore, barré par Javier Pastore, l’ancien sélectionneur des Bleus a tenu à rassurer l’ex-Stéphanois : “Matuidi est très important pour l’équipe. Son statut n’a pas changé. Il a juste repris plus tard que les autres. Il est déçu d’avoir moins de temps de jeu mais les choses vont rentrer dans l’ordre. On connait tous ses qualités.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)