Liverpool, Arsenal… Bony a calmé le jeu

Wilfried Bony attaque sa deuxième saison à Swansea. A défaut de rejoindre un club plus ambitieux durant le mercato, l’attaquant avait préféré ne pas mettre la pagaille chez les Swans… même s’il voulait prendre le large.

Wilfried Bony

Un frein pour son transfert. L’année passée, Wilfried Bony avait été transféré du Vitesse Arnhem à Swansea contre une somme estimée à 14 millions d’euros. Avec les Swans, le buteur ivoirien avait déployé ses ailes et marqué 26 buts toutes compétitions confondues. Forcément, de nombreux clubs auraient bien aimé pouvoir le déloger lors du mercato estival de cette année 2014. Mais le montant du chèque réclamé par les dirigeants du club gallois (40-50 millions d’euros) avait vite refroidi ses courtisans.

Selon le Daily Express, les dirigeants d’Arsenal, Liverpool ou encore Tottenham pourraient “renouveler leur intérêt” à l’égard de Wilfried Bony “en janvier”. Ils garderaient un oeil sur cette cible estivale qu’ils n’avaient pas réussi à attraper dans leurs filets. Plutôt que d’évoquer encore son départ, avorté lors du marché des transferts, le natif de Bingerville a préféré calmer le jeu lors d’une interview. “Avant nous discutions mais maintenant, c’est fini. Je suis juste concentré sur l’équipe. Je veux faire la même chose voire même mieux que la saison dernière”, a-t-il assuré.

Pour le moment, Wilfried Bony n’a pas encore réussi à débloquer son compteur buts (7 apparitions toutes compétitions confondues). Il espère, bien entendu, le faire contre Southampton samedi prochain (5e journée du Championnat d’Angleterre) et ainsi inciter les écuries qui le suivent à ne pas détourner le regard trop longtemps. Battus logiquement par Chelsea (2-4, 4e journée), les Swans occupent quand même la troisième place du classement après avoir pris 9 points sur 12 (3 victoires, 1 seule défaite).

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)