Lille-Krasnodar, la méfiance est de mise pour le Losc

Reversé en Ligue Europa après son élimination en barrages de la Ligue des champions, Lille effectue ce jeudi ses débuts dans la compétition avec la réception des Russes de Krasnodar (21h05). Face au club supposé le plus faible du groupe H, l’équipe nordiste a tout intérêt à entamer sa campagne du bon pied.

René Girard

Logiquement sorti par le FC Porto en barrages de la Ligue des champions, Lille s’est vu reversé en Ligue Europa, une compétition sans doute plus en adéquation avec ses ambitions. Pourtant, cette C3 ne s’annonce pas comme un long fleuve tranquille pour les hommes de René Girard. Il faut dire que le sort ne leur a pas vraiment été favorable. Dans le groupe H, le Losc affrontera les Anglais d’Everton, les Allemands de Wolfsburg et les Russes de Krasnodar. Ces derniers, justement, constituent les premiers adversaires des coéquipiers de Rio Mavuba, jeudi soir au stade Pierre-Mauroy. Sachant ce qui l’attend ensuite, le club lillois sait qu’il n’a pas d’autre solution que de prendre les trois points, sous peine de se compliquer d’emblée la tâche en vue de la qualification en seizièmes de finale.

Leader de la Ligue 1 avec onze points pris sur quinze possibles et un seul but concédé, Lille présente de solides garanties qu’il faudra exploiter sur la scène européenne, en tout cas bien mieux qu’en barrages de la C1. Mais ne comptez pas sur René Girard pour dénigrer le cinquième du dernier championnat russe. “Ça représente un bon du championnat russe, il faut se baser là-dessus. C’est leur première participation européenne, mais par expérience, il n’y a qu’à voir les joueurs qui migrent là-bas, il faut s’attendre à une grosse prestation, prévenait-il hier en conférence de presse. J’ai regardé plusieurs matchs de Krasnodar, face au Dynamo Moscou notamment. C’est une équipe bien équilibrée, avec un mélange de joueurs intéressants, des Brésiliens bons techniquement, fins dribbleurs, comme Ari devant, qui est un petit taureau offensif. On doit s’attendre à une grosse résistance et ne surtout pas prendre ce match à la légère.

Très souvent décriées pour leur manque d’implication en Ligue Europa, les formations tricolores, à l’image de Lille, promettent en tout cas de jouer le coup à fond cette saison. “On va prendre les choses méthodiquement, les unes après les autres, comme en championnat. L’objectif est de sortir de cette poule, ce serait déjà une bonne chose, puis tout serait ouvert, déclarait Girard. L’indice UEFA ? Je ne sais pas si c’est une mission. On représente la France, on est tous logés à la même enseigne et on se doit de bien figurer. Monaco a montré le bon exemple mardi soir face à Leverkusen.” Privé de Franck Béria (cuisse), mais pouvant compter sur Marko Basa et un groupe complet ou presque, le Losc doit prouver qu’il peut évoluer sur plusieurs tableaux et faire bonne impression sur le continent. On ne demande qu’à y croire.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)