Silence radio dans l’affaire Bielsa-Labrune, El Loco devant la presse

Présent ce jeudi en conférence de presse, Marcelo Bielsa n’a pas dérogé à ses habitudes en se montrant à la fois ferme et discret devant les différents médias. L’entraîneur marseillais a répondu à toutes les questions sans entrer dans les détails des affaires internes du club.

Une chose est sûre, les reproches du technicien argentin envers sa direction semblent désormais oubliés et ce denier souhaite clairement passer à autre chose. Bielsa a bel et bien rencontré Vicent Labrune vendredi dernier pour une réunion de sortie de crise mais le contenu de cette conversation restera secret…du moins pour l’instant. “J’ai simplement dit que le problème était terminé avant de voir le président et en plus c’est quelque chose qui doit rester dans le privé et dont je ne parlerai pas“, a répété le technicien olympien.

Après avoir remis les choses au clair ces dernières semaines, le coach de l’OM regarde désormais droit devant. Avant de défier le Stade Rennais ce samedi en championnat, Bielsa a évoqué son ressenti au sujet du niveau de la Ligue 1. “Quand on n’est pas dans la compétition, on pense toujours que ce qu’on voit est accessible, mais quand on commence la compétition, tout paraît plus difficile. Maintenant, ça me paraît plus difficile qu’avant de venir. Physiquement il y a beaucoup de puissance et les équipes sont très rigoureuses au niveau tactique“, a reconnu l’Argentin.

A 48 heures du prochain match en Ligue 1, El Loco a également tenu à rendre hommage à son homologue breton Philippe Montanier. “Le travail qu’il a fait à San Sebastian le définit comme un grand entraîneur“, a confié l’entraîneur marseillais. Ce dernier a par ailleurs assuré ce jeudi qu’il n’avait “jamais cru au départ de son milieu de terrain André Ayew” malgré les rumeurs l’envoyant en Serie A ou en Premier League cet été.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)