Ibrahimovic pas dans son assiette, la défense de MU a pris l’eau, Naples ne répond plus… Les Flops du week-end

Après les Tops du week-end, place aux Flops. Au menu ce lundi, Zlatan Ibrahimovic qui n’a pas montré grand chose contre l’OL, la défense de Manchester United qui a sombré face à Leicester ou encore Naples qui est en grande difficulté en Serie A.

Un coup de moins bien pour Ibrahimovic.

Auteur de 7 buts en 7 matches toutes compétitions confondues, Zlatan Ibrahimovic est bien évidemment un attaquant exceptionnel et personne, ou presque, ne le conteste. Mais face à Lyon, l’international suédois n’a pas réussi à se montrer à son avantage. Peu inspiré dans ses choix, Zlatan Ibrahimovic a eu du mal à peser sur la défense des Gones… qui le craignait énormément. Parfois, l’ancien joueur du Milan AC semblait jouer à un rythme beaucoup plus lent que ses coéquipiers et il était agacé sur le rectangle vert. Au final, le PSG s’est encore fait rejoindre par son adversaire du soir (1-1) pour la troisième fois consécutive après l’Ajax (1-1) et Rennes (1-1). Nul doute que mercredi soir, Zlatan Ibrahimovic voudra remettre les pendules à l’heure contre Caen (7e journée).

Van Gaal peut s’arracher les cheveux.

Lorsqu’on mène 3 buts à 1, qui plus est à l’extérieur, alors qu’il reste un peu plus d’une heure à jouer, on laisse en général venir l’adversaire afin de placer un ou plusieurs contres meurtriers. Alors qu’elle aurait pu miser sur cette stratégie afin de convaincre Leicester, l’équipe de Manchester United a complètement explosé en vol (3-5). Le quatuor défensif Rojo-Blackett-Evans-Rafael a affiché des lacunes criantes au niveau du marquage ou encore du pressing nécessaire afin d’empêcher un joueur de frapper. A la fin du match, Louis van Gaal a pointé du doigt sa défense qui a pris l’eau face à des Foxes qui n’ont jamais lâché le morceau. Ce résultat négatif oblige MU à rester dans le ventre mou du classement (12e place, 5 points pris sur 15).

L’été pourri de Naples.

Élimines en barrages de la Ligue des champions par l’Athletic Bilbao (1-3, 1-1), les Napolitains n’ont pas réussi à redorer leur blason en Serie A. Les hommes de Rafael Benitez se sont inclinés face à l’Udinese (0-1) après avoir déjà manqué le coche à domicile contre le Chievo Vérone (0-1). La victoire en Ligue Europa face au Sparta Prague (3-1) n’a pas calmé les ardeurs des tifosi qui commencent à se demander si l’Espagnol est toujours l’homme de la situation. Ce lundi, la presse transalpine met en avant le fait qu’Edoardo Reja, qui a déjà guidé l’équipe de Naples entre 2005 et 2009, pourrait remplacer “Rafa” si ce dernier n’arrivait pas à vite redresser la barre. Dans deux jours, l’ex-coach de Chelsea aura plus que jamais la pression face à Palerme…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)