Sans Ibra, le PSG vise un rebond à Caen

Privé de Zlatan Ibrahimovic (blessé) et Marco Verratti (suspendu), le PSG se déplace mercredi soir à Caen, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1, avec l’obligation de l’emporter après trois matches nuls de rang. Vu la dynamique affichée par l’Olympique de Marseille, il est grand temps pour le club de la capitale de mettre un terme à cette série négative.

Laurent Blanc

Pour bon nombre de clubs, signer trois nuls d’affilée toutes compétitions confondues n’aurait rien d’une catastrophe. Mais au PSG, on ne peut justement pas se permettre de ne pas gagner pendant presque un mois. En effet, le dernier succès de l’écurie parisienne remonte au 31 août dernier, contre l’AS Saint-Etienne (5-0), une période creuse trop longue pour Laurent Blanc, lucide sur le niveau de jeu actuel de ses hommes. “Cette série de matches nuls n’est pas rassurante. On est un peu dans le dur. Joueurs et staff doivent se remettre en question, essayer d’y répondre. La victoire serait le meilleur remède. Après une série, cela peut repartir comme la saison dernière.

Cinquième à six longueurs de l’OM, large vainqueur de Reims hier (5-0), le PSG inquiète beaucoup d’observateurs à moins d’une semaine de la réception du FC Barcelone, en Ligue des champions. Physiquement, certains joueurs font peine à voir, un constat que ne renie pas le Cévenol. “Il y a des explications à cela. Je pense qu’on sera fin prêt dans le courant du mois d’octobre, promet “Lolo”. Comme chacun sait, le physique est très important dans le football et dans le sport en général. Après, il y a aussi le coté mental qui est très important. Beaucoup de joueurs ont participé à la Coupe du monde. Cela prend beaucoup d’énergie. Il faut du temps pour surmonter cela.” Le PSG n’en a pas tant que ça, si bien que ramener les trois points de Michel-d’Ornano devient une nécessité.

Notre début de saison n’est ni catastrophique, ni très bon. On en est conscient. Il nous manque quelque chose, mais pas grand-chose. Les joueurs détiennent la réponse. On va aller à Caen avec la même philosophie, avec le même état d’esprit que ceux affichés depuis le début de saison dernière. Nous allons là-bas avec l’ambition et l’intention de gagner.” En Basse-Normandie, trois cadres manqueront à l’appel. Les absences de Thiago Silva (ischio-jambiers) et Marco Verratti (suspendu) étaient attendues, celle de Zlatan Ibrahimovic beaucoup moins. Victime d’une douleur au talon, l’attaquant suédois était passé à côté de son sujet face à l’OL (1-1). Au moins Edinson Cavani ne pourra plus ronchonner sur sa titularisation sur un côté : l’Uruguayen devra être le garant du réveil parisien.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)