Fournier veut garder les pieds sur terre avec l’OL

Fort de trois rencontres sans défaite en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais retrouve des couleurs après un début de saison délicat. S’il se félicite du niveau de son jeu de ses troupes, notamment des jeunes, Hubert Fournier ne s’emballe pas alors que les Gones se rendent dimanche à Nantes.

Hubert Fournier

A Gerland, trois derniers matches pour le moins convaincants ont suffi à raviver la flamme. Aux portes de la zone rouge il y a encore quelques semaines, l’Olympique Lyonnais retrouve des couleurs. Tombeur de l’AS Monaco (2-1) puis auteur d’un match nul très encourageant sur la pelouse du PSG (1-1), le club rhodanien sort d’une jolie démonstration contre le FC Lorient (4-0). Du coup, les Gones ont signé leur retour dans la première moitié du tableau. Malgré tout, Hubert Fournier préférait rester calme. “On aime mieux avoir des sourires et un groupe qui vit bien plutôt qu’au soir de Metz (défaite 2-1) où on était dans la difficulté. C’est une bonne dynamique. Après, il faut être vigilant et garder son sang-froid car ça peut vite retomber, concède-t-il en conférence de presse. Il faut avoir le recul nécessaire et ne pas faire les montagnes russes en terme de performances et de ressentis.

Même si l’OL, huitième avec dix points, ne compte que quatre unités de retard sur le podium, l’ancien coach du Stade de Reims ne s’enflamme pas. “On savait que si on élevait notre niveau du jeu, on aurait cette possibilité. Après, on en est encore loin et pas loin à la fois. C’est tellement serré et puis on est qu’au début du championnat. On est un peu à la croisée des chemins. A nous de continuer dans nos performances.” Les motifs d’espoir ne manquent pourtant pas. Car après un évident retard à l’allumage, les jeunes éléments de l’effectif commencent à tirer leur épingle du jeu. Comme Jordan Ferri, meilleur passeur du championnat, qui a “une bonne qualité de pied, une vista et aime se projeter vers l’avant“, et Nabil Fekir, auteur d’un doublé face aux Merlus.

Confronté à des difficultés financières, le septuple champion de France choisit de miser sur son centre de formation. Et les efforts des uns et des autres se sont ressentir au fil des semaines, à l’image aussi de Corentin Tolisso. “Il confirme tout le bien qu’on pensait de lui et je suis persuadé que c’est un joueur qui a encore un fort potentiel à développer.” Clinton N’Jie ? S’il mise sur ses “qualités de vitesse“, l’attaquant camerounais “doit avoir moins de précipitation dans son dernier geste.” En résumé, tout semble aller de nouveau pour le mieux dans le Rhône avant un voyage en Loire-Atlantique. “Nantes, c’est une équipe qui est très bien équilibrée. Ça va être compliqué face à l’une des meilleures équipes à domicile. Il va falloir un bon et solide OL pour pouvoir prétendre à aller chercher les points là-bas.” Malgré la prudence de son entraîneur, ce Lyon n’a plus peur de personne.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)