Inter Milan-ASSE, les Verts visent l’exploit en Italie

Ce jeudi soir (21h05), l’équipe de Saint-Étienne va affronter l’Inter Milan en Ligue Europa (3e journée de la phase de poules). Les Verts veulent réaliser  » un truc  » au Stade Giuseppe Meazza.

Fabien Lemoine

Un départ décevant en C3. Jusqu’à présent, l’ASSE n’a pas sorti le grand jeu en Ligue Europa. Les Stéphanois se sont contentés de prendre 2 points sur 6 face à Qarabag (0-0) puis Dnipropetrovsk (0-0). Même s’ils occupent la deuxième place du Groupe F, derrière leur adversaire du jour qui est l’Inter Milan, les Ligériens savent que leur position est plus que fragile. Cette double confrontation face aux Nerazzurri est cruciale pour la suite des évènements. Lors d’un point presse, l’entraîneur Christophe Galtier a souligné le fait que ce sera dur de venir à bout des Nerazzurri. « Nous avons regardé tous les matches de l’Inter depuis le début de saison. Nous avons pu identifier un système de jeu clair, net et précis (3-5-2). Composée quasiment que des joueurs internationaux, cette équipe dégage une force athlétique incroyable. On sait à quoi nous attendre », a-t-il analysé pendant un point presse.

A ses yeux « l’Inter sera favori chez lui » et donc ses joueurs n’ont « pas de pression à avoir ». Pour lui, « tout est possible » sur un match. Il croise les doigts pour que ses troupes soient « à la hauteur de l’évènement » tant sur le plan physique que mental. Les Verts pourront compter sur un nombre important de leurs supporters dans la mesure où on attend entre 8000 et 10000 fans de l’ASSE à Giuseppe Meazza. « Nos supporters vont se déplacer de Saint-Étienne mais également des quatre coins de la France. Un tel engouement confirme tout ce que représentent aujourd’hui les Verts. Ce rendez-vous marque également les retrouvailles avec un très grand d’Europe. » De son côté, le milieu Fabien Lemoine a confié que même si le foot italien n’est plus au sommet de l’Europe depuis belle lurette, le fait d’affronter l’Inter Milan reste un événement spécial.

« Si ce n’est plus l’Inter d’il y a quatre ans, avec Mourinho,  l’Inter parle en Europe. Et, quoi qu’on en dise, les Italiens sont toujours là. Gagner à San Siro serait donc un vrai exploit, et un nul, un super résultat. » Dans le camp italien, l’entraîneur Walter Mazzarri sait qu’il pourrait être débarqué en cas de défaite face à l’ASSE. « Nous avons regardé les matches de Saint-Etienne, un club qui sort d’une grande saison en France. (…) Saint-Étienne a réalisé des matches de qualité en Ligue Europa. C’est une équipe bien organisée. Je me rappelle des Verts des années 1970, c’est un club prestigieux. Nous les respectons énormément », a-t-il assuré. Pour sa part, le défenseur central Nemanja Vidic a mis l’accent sur le fait que lui et ses partenaires ont « démontré des belles qualités pour arracher un point face à Naples » le week-end dernier (2-2). L’ancien joueur de Manchester United est convaincu que la mayonnaise va prendre. Forcément, les tifosi attendent de leurs protégés qu’ils battent avec la manière Saint-Étienne qui n’a rien encore rien prouvé sur la scène européenne cette saison.