L’absence de Costa, les petits nouveaux… Del Bosque se confie

Interrogé par la Onda Cero, Vicente Del Bosque a fait le point sur la sélection espagnole avant de défier la Biélorussie (samedi), pour les éliminatoires de l’Euro 2016, puis l’Allemagne (mardi), en amical. Le sélectionneur de la Roja revient sur l’absence de Diego Costa et parle de l’intégration de José Callejon et Alvaro Morata.

Vicente Del Bosque

Privé initialement d’Andres Iniesta, David Silva, Daniel Carvajal et Diego Costa, Vicente Del Bosque a convoqué un groupe dans lequel figure bien évidemment des historiques, mais également des petits nouveaux comme José Callejon et Alvaro Morata. En revanche, le sélectionneur de la Roja ne peut pas compter sur Cesc Fabregas, touché aux ischio-jambiers, alors que le milieu de terrain de Chelsea faisait partie de la liste. « Nous avons dû attendre quelques jours pour voir comment était sa blessure et nous avons choisi de continuer sans lui« , justifie Del Bosque au micro de la Onda Cero.

Pour défier la Biélorussie, ce samedi dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2016, puis l’Allemagne trois jours plus tard en match amical, le sélectionneur espagnol a donc choisi de préserver Diego Costa (pubis), l’attaquant de Chelsea. « Ce n’est pas un signe de faiblesse, je ne veux pas faire n’importe quoi. Je ne veux pas forcer quelqu’un à venir. » En son absence, Vicente Del Bosque a donc décidé d’insuffler du sang neuf avec la première apparition d’Alvaro Morata et José Callejon. « Nous avons une grande confiance en lui« , avoue-t-il au sujet de l’avant-centre de Naples. « Ce n’est pas une surprise, ce qu’il fait est dans la continuité de Madrid« , concède-t-il sur le footballeur de la Juventus Turin.

Alors qu’il se trouve en difficulté avec le FC Barcelone, Gerard Piqué garde sa confiance : « C’est un joueur que nous apprécions footballistiquement. Nous ne l’avons pas sélectionné pour qu’il ne joue pas durant 14 ou 15 jours. C’est un joueur qui s’entraîne. Parmi les défenseurs centraux, il a été préféré à d’autres« , lance Del Bosque. Interrogé aussi sur la concurrence au poste de gardien de but entre le Madrilène Iker Casillas et le Mancunien David De Gea, le technicien de 63 ans ne veut pas en faire une montagne. « Iker ? Nous annoncerons normalement sa titularisation ou pas. » Sur ses choix, Vicente Del Bosque précise qu’il y a la possibilité de « s’adapter » pour éviter « d’éliminer » quelqu’un en cours de route.