Gerson-Danilo, quand la Juve se met à l’heure brésilienne

Les scouts de la Juventus sont envoyés régulièrement aux quatre coins du monde afin de dénicher les stars de demain. Les Bianconeri pourraient craquer au sujet de deux pépites du foot brésilien dixit le média Calciomercato.

Gerson


La trouvaille de Braga. C’est un secret de polichinelle de dire que les clubs portugais ont, depuis belle lurette, des réseaux de recrutement bien implantés au Brésil. L’été dernier, les dirigeants de Braga n’avaient pas hésité à débourser environ 4,5 millions d’euros afin de s’attacher les services de Danilo. Arrivé en terre inconnue, le milieu de terrain n’avait pas tardé à se faire un nom en Liga Sagres (D1 portugaise). Cette saison, il a disputé 18 matches et marqué 2 buts. A 18 ans, l’ancien joueur de Vasco de Gama ne devrait pas rester bien longtemps à Braga. En effet, ses performances ont déjà emballé bon nombre de clubs européens dont la Juventus.

En parallèle de ce dossier, les Piémontais étudieraient aussi très sérieusement la possibilité de dégainer au sujet de Gerson. Ce milieu très prometteur joue, pour sa part, toujours au pays de la samba puisqu’il appartient à Fluminense. Alors qu’il est âgé de 17 ans, Gerson monte en puissance depuis quelques mois. Son intelligence de jeu et sa technique raffinée, sans oublier ses passes précises ou encore ses frappes puissantes, pourraient lui permettre de poser ses valises en Europe dans six mois. En attendant, il poursuit son apprentissage à Fluminense et au sein de l’équipe nationale du Brésil U20.

La question est de savoir quelle est l’attitude à adopter pour la Vieille Dame. Doit-elle le recruter en vue de la saison 2015/2016 ou alors le laisser mûrir dans son écurie actuelle encore un an ou deux ? Cette deuxième option est intéressante sur le papier mais il y a fort à parier que d’autres clubs, comme par exemple le FC Barcelone, vont tenter leur chance pour Gerson au cours des mois à venir. Pour l’heure, le footballeur dont 15% des droits contractuels sont détenus par Marc Ingla, qui représente le groupe Mangrouve, a une valeur d’environ 10 millions d’euros. Sa cote pourrait vite monter en flèche…