Nîmes : Maoulida et le déclic qui a tout changé

Alors que Nîmes se rend lundi soir à Brest en clôture de la 24e journée de Ligue 2, Toifilou Maoulida est revenu sur l'affaire des matches truqués ayant perturbé le club gardois.

Pour l'attaquant âgé de 35 ans, cette histoire a sans doute été bénéfique aux Crocos, onzièmes du classement après avoir flirté avec la zone rouge. “La trêve nous a fait du bien, on avait besoin de couper après le passage difficile que le club a connu. Ce n'était pas évident. Il y a eu des interpellations, des auditions, des mises en examen, cinquante journalistes à l'entraînement, rappelle l'ancien Bastiais dans les colonnes de L'Equipe. On a entendu tout et n'importe quoi. Tout le monde voulait la mort du Nîmes Olympique (…) On a essayé de nous enterrer.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement