Bordeaux : Sagnol allume les salariés du club

William Sagnol ne garde pas un bon souvenir de son aventure bordelaise. Il se souvient de s'être heurté à des collègues qu'il jugeait fainéants.

“Moi, il y a un mot que j'entendais souvent c'était le mot 35, pour 35 heures. À un moment donné quand tu as besoin d'un rapport de match, d'un truc important, et qu'on te dit : ” Non, la personne n'est pas là en raison des 35 heures “, tu te dis mais on est où ?” a lâché l'ancien défenseur au micro de SFR Sport.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)