OL : Riolo fracasse “l’absurdité et la bêtise inouïe” du modèle Textor !

Après les propos très offensifs de John Textor sur le football brésilien en qualité de président de Botafogo, Daniel Riolo s'est agacé de la sortie de l'Américain, en critiquant le modèle en place à l'OL.

C'est de la corruption, du vol. Le propriétaire de l'Olympique lyonnais était particulièrement agacé après la défaite de Botafogo, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le club de l'Américain menait 3-0, mais un carton rouge a précipité la défaite des siens, sur le score de 3-4, contre Palmeiras. Alors que l'ancien Lyonnais Sidney Govou a regretté que cette défaite fasse plus réagir John Textor que les incidents à Marseille le week-end dernier, Jérôme Rothen, sur RMC, a lui déploré l'image renvoyée par le dirigeant, qui ne connaît pas le football.

“On a une désincarnation totale”

Toujours sur les ondes de RMC, le journaliste Daniel Riolo a lui critiqué le modèle incarné par John Textor, et qui a pris place à l'OL, après le long passage de Jean-Michel Aulas à la tête de l'actuel 18ᵉ de Ligue 1 : “On a une désincarnation totale. (…) L'ironie du sort, c'est qu'en l'espace de quatre jours, il se retrouve confronté à deux scandales de type différent. Le gars s'énerve et vit un drame footballistique dimanche et un autre trois jours après. (John) Textor doit s'énerver de façon sincère deux fois, il doit porter deux maillots différents, il doit être patron de deux clubs différents. On touche du doigt l'absurdité et la bêtise inouïe que représente la multipropriété”.

Riolo s'énerve

Selon Daniel Riolo, le contraste avec l'ancienne présidence est trop fort et pas à l'avantage du club français : “Les Lyonnais sont en train de voir leur président avec un autre maillot alors qu'ils ont l'habitude d'une incarnation forte et exclusive avec Jean-Michel Aulas. Et d'un coup, ils ont ce gars qui s'énerve à des kilomètres de chez toi pour un autre club, ça n'a ni queue, ni tête. C'est absolument insupportable”.

Alors que John Textor était présent à Marseille le week-end dernier, l'Américain pourrait ranger son maillot de Botafogo pour aller encourager son équipe à Lyon contre le FC Metz, ce dimanche, à 13h.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.