OL : « Il était très monorythmique », un consultant analyse les progrès de Caqueret

Maxence Caqueret a retrouvé un bon niveau depuis quelques semaines avec l'OL. Un consultant décrypte son changement d’attitude.

En difficulté depuis le début de la saison, Maxence Caqueret a paru plus en forme lors des dernières sorties lyonnaises. Le milieu de terrain paraît davantage se plaire au sein du dispositif concocté par Pierre Sage. Le consultant Nicolas Puydebois a tenté d’expliquer pourquoi.

« Sur ce début de saison, on n’avait pas retrouvé le niveau de Maxence Caqueret dans les courses, dans les efforts. Là, ça fait deux matchs où dans le volume de jeu et dans ce qu’il propose, c'est beaucoup mieux. Sur ces derniers temps, il était très monorythmique, sans intensité, sans impact dans les duels », a détaillé l’ancien gardien de but lors de l’émission Tant qu’il y aura des Gones du site Olympique et Lyonnais.

« Psychologiquement, il a repassé un cap »

Puydebois pense que le souci était au niveau mental : « Certains freins ont dû être levés par le nouveau coach certainement. Son positionnement y est sans doute pour beaucoup mais je pense que c’est plus lui, sa remise en question personnelle. Psychologiquement, il a repassé un cap. Attention, ça ne fait que deux matchs. Il faut voir dans la durée mais c’est une bonne chose pour l’OL », a-t-il poursuivi.

Âgé de 23 ans, Maxence Caqueret a disputé 17 matchs, cette saison, et délivré 1 seule passe décisive. Le milieu de terrain a paru plus inspiré lors de la réception de Toulouse (3-0) et le match disputé à Monaco (1-0). Deux succès qui ont permis à l’OL de quitter la 18e position du classement de Ligue 1.

Depuis ses débuts, le natif de Vénissieux a disputé 146 matchs sous le maillot lyonnais (pour 5 buts et 13 passes décisives). Son contrat, qui a été prolongé en juillet 2022, court jusqu’en juin 2027. Transfermarkt évalue son possible transfert à hauteur de 18 millions d’euros.

Jordan B
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.