Belgique : le football est un milieu de criminels, pense Kompany

Vincent Kompany (32 ans) n’est pas vraiment étonné par l’affaire de corruption qui secoue le football belge.

Vincent Kompany

“Lorsque l’on évoque le milieu du foot, on ne peut pas être étonné. Le lien est étroit avec les pratiques en vigueur dans les milieux du trafic d’êtres humains, de la drogue ou de la prostitution, a confié le défenseur au micro de VTM. Beaucoup d’argent circule dans ces milieux et des transactions cachées sont possibles. Il y a beaucoup de gens bien intentionnés mais aussi de mauvaises personnes qui tournent autour du foot.”

Le joueur de Manchester City s’étonne que les règlements ne prônent pas une transparence totale : “Rendons les choses transparentes afin que chacun soit responsable de ce qu’il facture, poursuit le Belge, pointant notamment du doigt les activités de certains agents. Les agents sont évidemment importants car ils défendent les intérêts d’un joueur ou parfois ceux du club. Mais tout cela devrait être transparent, je ne comprends pas que ça ne le soit pas encore”, a-t-il ajouté.

Pour rappel, 19 personnes ont été inculpées, en Belgique, dans une affaire de “blanchiment d’argent, participation à une organisation criminelle et corruption privée”.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement