OM-Nice : Riolo crie à l’injustice pour Moumbagna !

L'expulsion de l'attaquant marseillais Faris Moumbagna a fait sortir de ses gonds le journaliste Daniel Riolo.

Décalé en raison de la présence de l'Olympique de Marseille en quarts de finale de la Ligue Europa contre les Portugais du Benfica Lisbonne, le match de la 29e journée de Ligue 1 entre les Phocéens et Nice s'est conclu mercredi soir par un score de parité (2-2), à l'Orange Vélodrome. Une rencontre marquée notamment par l'expulsion de l'attaquant camerounais Faris Moumbagna, sanctionné de deux cartons jaunes en première période et contraint de laisser ses partenaires en infériorité numérique.

Riolo a vu “une addition d'incompétences”

Critiqué par le gardien des Aiglons Marcin Bulka, l'arbitrage de Jérémie Pignard a également été dénoncé par Daniel Riolo. Au micro de RMC Sport, le journaliste aux coups de gueule légendaires a humilié en place publique l'arbitre de la rencontre. En cause donc, le carton rouge infligé à la recrue hivernale phocéenne mais également le penalty donné aux Marseillais pour une supposée faute de Mohamed-Ali Cho sur Leonardo Balerdi. Autant de décisions remises en cause par Daniel Riolo, qui a cette fois pris la défense d'une de ses cibles préférées.

“Ce n’est pas possible… Les erreurs d’arbitrage sont de plus en plus graves. Ce n’est plus une petite question d’appréciation, là. Si ce soir, il existe une seule personne pour nous dire qu’il y a penalty pour l’OM, je veux l’entendre. Je veux connaître l’argument. Et pareil pour le deuxième carton jaune de Moumbagna. De la compensation ? On ne peut pas raisonner comme ça. L’arbitrage ne peut pas se faire avec de la compensation. C’est une addition d’incompétences, là. Les erreurs sont trop grosses. Que le chef de l’arbitrage en France vienne nous expliquer les décisions de ce soir !”

Après 30 journées, l'Olympique de Marseille occupe la huitième place du classement à sept longueurs des Niçois, pour leur part cinquièmes à quatre unités du quatrième Lille.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.