Ligue 1 : la LFP envisage un fair-play financier à la française

La LFP, inquiète de la situation des clubs de Ligue 1, souhaite mettre en place des réglementations supplémentaires afin de limiter les risques d’endettement.

LFP


Les comptes des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, publiés ce mercredi, laissent apparaître un déficit total de 176 millions d’euros. La LFP souhaite créer un « dispositif préventif » afin d’anticiper « un futur qui pourrait être plus compliqué », selon Jean-Marc Mickeler, président de la DNCG.

La Ligue pourrait utiliser le ratio « masse salariale totale d’un club par rapport aux revenus générés par ce club, hors transfert », ou un autre basé sur les « dettes sur fonds propres », afin d’apporter davantage de discipline. Un groupe de travail devrait bientôt être créé afin de décider de la méthode qui sera employée.

La perspective d’un Brexit sans accord inquiète notamment les instances françaises. Les clubs anglais, très intéressés par les joueurs formés en France, versent effectivement beaucoup d’argent aux clubs hexagonaux…