Mercato - Porto, OM : Conceição confirme à demi-mots

L'OM cherche son entraîneur pour la saison prochaine. Sergio Conceição, évoqué pour prendre la suite de Jean-Louis Gasset, a évoqué publiquement son départ.

Après une saison mitigée, notamment en Ligue 1 (8ᵉ), l'Olympique de Marseille veut repartir du bon pied, avec un projet de trois ans. Pour cela, la direction, menée par Pablo Longoria et Mehdi Benatia, prospecte pour trouver le coach idoine pour ramener le club phocéen en haut de l'affiche en championnat.

Paulo Fonseca (LOSC) a été cité, mais semble proche de l'AC Milan, même si les supporters lombards ne sont pas heureux de ce choix. La 2e cible marseillaise se nomme Sergio Conceição (FC Porto), alors que Franck Haise (RC Lens) arrive un peu derrière, car le Tricolore n'est pas libre à la fin du mois de juin, contrairement aux deux Portugais.

“Ça m'a traversé l'esprit”

Ce samedi, le coach du FC Porto, qui a prolongé son contrat récemment jusqu'en 2027, s'est exprimé de manière très ouverte sur un potentiel départ après la finale de la Coupe du Portugal face au Sporting CP, ce dimanche : “Mon dernier match ? Oui, pour être honnête, ça m'a traversé l'esprit. Le plus important est le match de Coupe. Mon avenir ne dépend d'aucune conversation. Celui qui décide de mon avenir, c'est moi. Si je dois quitter le FC Porto, ce sera avec un sentiment de gratitude, une immense gratitude. Et avec le sentiment du devoir accompli. Mon sentiment est que j'ai été à la hauteur des exigences du FC Porto”.

L'ancien entraîneur du FC Nantes (saison 2016-2017) a d'ailleurs fait une confidence très concrète sur son départ, qui ouvre encore plus la porte à l'OM : “Si c'est mon dernier match, le FC Porto me paie jusqu'à mon départ et je m'en vais sans demander un centime. À partir de ce moment, si nos chemins se séparent, je ne veux pas un centime (…) je pars avec la même dignité que j'avais en arrivant”.

Sergio Conceição, qui n'est pas le choix de son nouveau président, André Villas-Boas, semble vouloir faciliter le deal pour l'extraire du club lusitanien. Et laisser tout le loisir à Marseille de tenter de le séduire.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.