Mercato - Un international français veut quitter son club !

Alors que la France se prépare pour son 8ᵉ de finale de l'Euro 2024 contre la Belgique, ce lundi (18h), un Bleu a pris la décision de quitter son club.

L'équipe de France a déçu lors de ce début d'Euro. Tenue en échec par les Pays-Bas (0-0) et la Pologne (1-1), l'équipe de Didier Deschamps a seulement battu l'Autriche (1-0) sur un CSC résultant d'un centre en retrait. Un bilan bien maigre au moment d'affronter une partie de tableau complexe, comprenant la Belgique, donc, puis le Portugal, l'Espagne ou l'Allemagne.

Ce chemin vers la victoire finale, objectif des Bleus, pourra se faire avec quelques remplaçants prêts à aider l'équipe, comme, par exemple, Kingsley Coman. Le suppléant direct d'Ousmane Dembélé n'a pas pu montrer la pleine mesure de son talent lors des trois premiers matchs, après une année complexe au Bayern Munich – 28 apparitions seulement, 5 buts, 3 passes décisives. Le club allemand est d'ailleurs ouvert à un départ de l'ailier, selon Sky Sports.

Un attaquant veut changer d'air

Or, d'après les dernières révélations de Bild, Kingsley Coman veut désormais s'en aller du club bavarois. Récemment, le Tricolore avait été prudent concernant son futur, mais l'ailier souhaite finalement partir, alors que son contrat court jusqu'en 2027. Ces dernières semaines, l'ailier droit avait été cité au Paris Saint-Germain, mais le Français n'est pas une cible prioritaire de la formation francilienne, qui vise en n°1 l'ailier gauche Khvicha Kvaratskhelia (Naples). Néanmoins, le prix de l'ancien joueur de la Juventus est moins élevé que celui du Géorgien : Bild rapporte qu'il faudra dépenser entre 40 et 50 millions pour s'attacher ses services. De quoi convaincre, finalement, le PSG ?

Ancien coach du Bayern Munich, Hansi Flick, désormais au FC Barcelone, aimerait faire venir en Catalogne Kingsley Coman. La question étant surtout : le Barça aura-t-il les moyens de satisfaire son coach ? En attendant que la réponse à cette question apparaisse, le Français va tenter d'éliminer la Belgique de l'Euro 2024.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.