Les vraies cibles de Neymar, le PSG sur de Gea… Le Tour d’Europe de la presse

La pique de Neymar à Kimpembe et Areola, des tensions à l’OM, une offensive parisienne pour de Gea, ou encore la nouvelle supercoupe espagnole. C’est la revue de presse européenne du mardi 30 avril 2019 !

Neymar

France

L’Equipe s’interroge sur la situation de Thomas Tuchel, après les mauvais résultats des dernières semaines. Le technicien allemand, qui a été prolongé, devrait conserver son poste. Le quotidien publie également un entretien de Benjamin Lecomte, qui pourrait quitter Montpellier dans les prochains mois. Il relate aussi les tensions qui ont eu lieu, en coulisses, à l’OM, après la défaite concédée contre Nantes. Rudi Garcia devrait partir en juin. France Football relaie quant à lui les résultats d’un sondage sur les consultants : les joueurs de Ligue 1 auraient élu Habib Beye comme leur préféré, tandis que Pierre Ménès serait le moins aimé. Le Parisien assure que les propos sur les jeunes insolents, tenus par Neymar, concernaient en réalité Presnel Kimpembe et Alphonse Areola.

Espagne

Marca fait sa une sur les changements qui vont toucher la coupe du Roi. Il n’y aura bientôt plus de matchs aller-retour, tandis qu’une supercoupe opposera en janvier le Barça, l’Atlético, le Real et Valence. As relaye aussi les modifications, qui ont été initiées par Luis Rubiales. Le Mundo Deportivo évoque quant à lui le duel à venir entre Liverpool et le club catalan, en Ligue des Champions.

Italie

La Gazzetta dello Sport fait sa une sur Gennaro Gattuso et Eusebio Di Francesco. Le second pourrait prendre la place du premier, sur le banc du Milan AC. Le Corriere dello Sport révèle l’intérêt grandissant de l’Inter Milan pour le Turinois Moise Kean. Une rencontre aurait déjà eu lieu entre Beppe Marotta, directeur nerazzurro, et Mino Raiola, l’agent de l’attaquant.

Angleterre

Le Daily Star croit savoir que le PSG fait de David de Gea l’une de ses priorités pour le mercato estival. Le club parisien serait disposé à lui proposer un contrat de quatre ans, assorti d’un salaire de 520 000 euros par semaine. L’opération pourrait atteindre les 104 millions d’euros. Le Telegraph indique enfin que les joueurs d’Arsenal ont du mal à comprendre certains choix d’Unai Emery.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)