L’Espagne s’en prend déjà aux Bleus !

L'équipe de France va retrouver l'Espagne en demi-finale de l'Euro, mardi soir (21h). Les critiques fusent déjà contre les Bleus.

Lors d'une séance de tirs au but stressante (5-3), la France de Didier Deschamps s'est imposée contre le Portugal, sans Olivier Giroud mais avec un tir transformé par Jules Koundé. Un peu plus tôt dans la journée, l'Espagne a dominé l'Allemagne (2-1). Les deux nations vont donc s'affronter en demi-finale, dans le but de jouer la finale de l'Euro 2024, le 14 juillet, contre l'Angleterre, la Suisse, les Pays-Bas ou la Turquie.

Peu séduisant dans le jeu, l'équipe de France a en tout cas été très critiquée par la presse espagnole, et internationale.

“La France joue mal”

En Espagne, le quotidien Mundo Deportivo y est allé franchement, avec une description agressive des Bleus : “La France joue mal. Ni mieux, ni moins bien, moche. C'était comme ça quand elle a soulevé la Coupe du monde en 2018 et c'est comme ça maintenant en Allemagne alors qu'elle possède la supposée meilleure équipe du tournoi. C'est comme ça et c'est comme ça que (Didier) Deschamps veut que ça se passe”.

De son côté, El Pais s'est agacé que la France ait gagné “trop de matchs sans le mériter”. Pour Marca, “la France a moins proposé que son adversaire”, alors que pour la Vanguardia, la première mi-temps contre le Portugal a été “très fade” et “difficile à digérer”.

“Ce n'est pas beau à voir”

La presse européenne dans son ensemble pense la même chose de l'EdF. Selon la BBC, les Bleus “n’ont pas fait grand-chose pour convaincre les supporters qu’ils pouvaient battre une impressionnante équipe espagnole lors de leur prochain match”. D'après les Portugais d'A Bola, la France “ne convainc personne”, alors que l'ancien international anglais, Chris Sutton, estime que “ce n'est pas beau à voir”.

Moins dur, le Daily Mail souligne que “les Français ont peut-être manqué de fluidité et de flair, mais l'équipe de Didier Deschamps est toujours dans le coup”, tout en manquant “parfois d'imagination en attaque”, avec néanmoins une défense solide. La France devra assurément s'appuyer dessus pour battre la Roja.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.