Droits TV : Roures accuse la LFP

Jaume Roures, patron de Mediapro, considère que la LFP est responsable de la situation des droits TV, en Ligue 1. Il assure que son groupe était disposé à rester, après avoir renégocié.

Jaume Roures

« Les reprises (des informations) en France comme celle L’Équipe m’ont dérangé parce que c’était une fausse interprétation de la situation. Nous demandions à la ligue française de renégocier le contrat (des droits TV de la Ligue 1). Mais nous n’arrêtions pas de payer. Là, au lieu de s’asseoir pour négocier, ça a mal tourné », a déclaré le dirigeant espagnol lors d’un entretien accordé à radio Marca. Des propos qui ne devraient pas beaucoup plaire, dans les instances françaises, alors que les clubs se retrouvent dos au mur dans un contexte économique très compliqué.

Pour rappel, la LFP a lancé un nouvel appel d’offres et les chaînes de télévision disposent de dix jours pour préparer leurs propositions. Canal, Amazon et TF1 n’excluraient notamment pas l’idée de se positionner. La chaîne cryptée n’est pas parvenue à rendre son lot de 330 millions d’euros.