Homophobie : Boy de la Tour n’est pas favorable à l’arrêt des matchs

Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, estime qu’il faut stopper les chants homophobes, dans le football, mais refuse d’envisager l’arrêt des rencontres.

Nathalie Boy de la Tour

“On a toléré des chants dans les stades, mais aujourd’hui la société ne les accepte plus. Ce n’est pas pour cela que le football est raciste et homophobe. (…) Les supporters qui clament ces propos ne sont pas homophobes. Il n’y a pas de raison de les stigmatiser”, a-t-elle déclaré face à la presse. Et de poursuivre : “Nos supporters ne perçoivent pas forcément le caractère discriminant des mots qu’ils peuvent donner. Notre volonté est de réduire ce fossé de perception entre les associations de supporters, les associations LGBT et plus globalement la société. Nous voulons travailler dans ce sens pour faire en sorte que nos stades soient des lieux où s’expriment la passion et l’émotion de façon respectueuse.”

La FIFA et le ministère des Sports sont eux favorables à l’arrêt des matchs.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)