Mercato ITW TM : « Marvin Martin, une chance incroyable pour Chambly »

Onzième de Ligue 2, Chambly a enregistré hier la venue du milieu de terrain Marvin Martin, libre de tout contrat depuis son départ du Stade de Reims. Responsable de la communication et membre du directoire du club de l’Oise, Jean-Michel Rouet est revenu pour Top Mercato sur le recrutement du footballeur de 31 ans.

Marvin Martin


Marvin Martin s’entraînait depuis deux semaines avec le groupe. Comment Chambly a-t-il pu boucler son arrivée ?

Elle n’était pas prévue au départ. On n’imaginait pas avoir les moyens de s’offrir ses services. On a pris des engagements auprès de la DNCG, mais on a eu un petit budget grâce au départ de Max Hilaire à Poitiers. Il est arrivé par l’intermédiaire de son ami Anthony Soubervie. Il s’est bien intégré. Au fil des jours, il a montré son intérêt de nous rejoindre. On a fini par y penser et on lui a fait une proposition minimaliste. Il l’a accepté. Il a été facile à convaincre. Il voulait signer chez nous. Les joueurs l’ont vite adopté, en raison de ses qualités de footballeur et de sa simplicité. Il a rapidement fait partie de la maison.

Son vécu peut aider Chambly à obtenir le maintien…


C’est du gagnant-gagnant. Il n’a pas 40 ans. Il a été freiné par des blessures. Il a disputé une quinzaine de matches de Ligue 1 la saison dernière (13, ndlr). Ça ne peut être que du bonus. Il peut montrer qu’il reste un joueur de haut niveau, dans un championnat qu’il connaît. Ce qui a épaté le club, c’est son intégration très rapide. Lors de sa présentation, il n’a cessé de répéter le mot plaisir, le plaisir de jouer au football, de préparer son sac le matin pour aller à l’entraînement. Ça lui manquait beaucoup. S’il avait privilégié l’aspect financier, il n’aurait pas signé à Chambly. Par son expérience et son état d’esprit, il va grandement nous aider. Son profil de meneur de jeu manquait à l’effectif. C’est une chance incroyable pour le club.

Où en est-il physiquement ?

Il se sent très bien. Il a travaillé tout l’été avec un préparateur physique, mais il manque de compétition. C’est normal. Il est affûté. Il va lui falloir un peu de temps pour revenir. Ce n’est pas en claquant des doigts qu’il retrouvera le haut niveau. De ce qu’on voit à l’entraînement, il est prêt. Il est probable qu’il soit qualifié dès vendredi contre Lorient. Ce n’est pas exclu qu’il figure dans le groupe. Le coach y pense.