David Luiz remet Mourinho et Diego Costa à leur place

Auteur d'une performance énorme mercredi soir lors de la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions après le match nul à Chelsea (2-2 ap), David Luiz (27 ans) a rappelé à tous ses détracteurs qu'il restait un joueur exceptionnel à son poste.

Le défenseur central parisien a tenu à remettre certaines choses au clair avant le déplacement de son équipe à Bordeaux ce dimanche. Directement visé par José Mourinho pour son “excès d'agressivité” sur le terrain, le Brésilien a répondu au technicien portugais. “Je n'ai strictement rien à dire à son sujet. C'est un grand entraîneur, qui a remporté des trophées partout où il est passé. On le sait, il est fort pour remporter la bataille psychologique à coup de bons mots. Mais cette fois, on peut dire que ça n'a pas fonctionné comme il l'espérait“, a confié David Luiz lors d'une interview pour le quotidien A Bola.

Une chose est sûre, l'ancien défenseur des Blues ne partira pas non plus en vacances avec Diego Costa. Les deux hommes se sont rendus coup pour coup lors de ce 8e de finale retour de Ligue des champions à Stamford Bridge. “Je n'ai pas mis de coups de coude à Diego Costa, Mourinho peut dire ce qu'il veut. Avec Diego Costa, il y a toujours une bataille qui s'installe, et on peut à ce moment-là aussi parler du fait que lui m'a asséné un coup de coude“, a-t-il rappelé.

Arrivé l'été dernier dans la capitale française, l'international auriverde fait désormais l'unanimité auprès des supporters. Les champions de France avaient fait de lui “une vraie priorité” lors du dernier mercato estival comme le révèle ce samedi Le Parisien. Le quotidien précise d'ailleurs que Laurent Blanc aurait lourdement insisté auprès de son président pour faire venir le compère de Thiago Silva en défense centrale.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !