Michy Batshuayi, la naissance d’un Super Sub

Son doublé face à Lens dimanche l'a confirmé : depuis son arrivée à l'OM, le jeune attaquant belge Michy Batshuayi (21 ans) s'est fait une spécialité des buts ultra-rapides. Doublure de luxe du meilleur buteur olympien André-Pierre Gignac, “Michy” assume son rôle sans états d'âme… Et marque à la vitesse de l'éclair : sur ses huit buts en Ligue 1 cette saison, le néo-international belge a “scoré” à trois reprises moins de deux minutes après son entrée sur la pelouse.

Michy Batshuayi

Buteur face aux Girondins (3-1, 14ème journée) et Lille (2-1, 19ème journée) lors de la phase aller, Michy Batshuayi a véritablement atteint sa dimension actuelle lors du déplacement marseillais au stade Geoffroy-Guichard, le 22 février dernier (2-2). Entré à l'heure de jeu à la place d'un André-Pierre Gignac en manque d'inspiration, le Belge a fait exploser l'arrière-garde stéphanoise en deux coups de pattes. Son but égalisateur sur un service de Romain Alessandrini est intervenu seulement 55 secondes après son apparition sur la pelouse. Deux minutes plus tard, la tornade ” Michy ” redonnait l'avantage aux siens avec le doublé le plus rapide de la saison olympienne, son tout premier sous le maillot Ciel et Blanc.

Les défenseurs toulousains s'en souviennent encore… Le vendredi 6 mars dernier au Stadium, les Violets subissaient leur plus lourde défaite de la saison face à une équipe olympienne déchaînée et incroyablement efficace offensivement (6-1). Préféré à André-Pierre Gignac à la pointe de l'attaque, le Diable Rouge Michy Batshuayi est sorti
de sa boîte après seulelment 96 secondes de jeu, en ouvrant le score d'une superbe frappe enroulée pied gauche, depuis l'extérieur de la surface. Il récidivera quelques secondes avant la pause, portant l'avantage olympien à…. 4-0 !

Le RC Lens aura tenu 45 minutes… Auteurs d'une bonne première mi-temps ce dimanche au Stade de France, les Sang et Or ont su réduire à néant les vélléités offensives de l'Olympique de Marseille, et, particulièrement, celles du meilleur buteur marseillais André-Pierre Gignac. Mais une nouvelle fois, l'entrée tonitruante de Michy Batshuayi à la pause a changé le visage de l'équipe phocéenne. Le Super Sub marseillais n'a eu besoin que de 38 secondes sur la pelouse pour ouvrir le score, et mettre l'OM sur la voie d'un succès plus aisé qu'attendu (4-0), avant d'aller fêter son but avec le virage marseillais. Grâce à un second but inscrit en fin de match qui porte son total à 8 réalisations cette saison, le Belge est tout simplement devenu l'attaquant de Ligue 1 qui présente le meilleur ratio but/temps de jeu cette saison (1 but/90′), devant les références que sont Alexandre Lacazette (1 but/97′) et Zlatan Ibrahimovic (1 but/102′). Une efficacité qui permet à l'ancien attaquant du Standard de Liège de postuler à une place de titulaire lors de la réception du PSG, le 5 avril prochain. S'il parvenait à se montrer décisif lors de ce match capital dans la lutte pour le titre de champion, la saison de Michy Batshuayi pourrait bien basculer dans une autre dimension.