Brésil : Dunga reste marqué par l’échec de 1998

A la veille du match amical entre la France et le Brésil, à Saint-Denis, Dunga a accepté de revenir sur la défaite de la Seleção en finale de la Coupe du monde 1998.

Perdre, c’est douloureux, toujours, surtout quand c’est en finale“, a indiqué le sélectionneur auriverde en conférence de presse. Capitaine du Brésil face aux Bleus le 12 juillet 1998, l’homme de 51 ans se souvient aussi du niveau de jeu de la bande à Aimé Jacquet. “Quand on perd, on parle souvent des erreurs commises, mais il faut aussi voir contre qui on jouait ce jour-là, et la France avait une grande équipe (…) La plupart des joueurs français évoluaient à l’époque dans de grands championnats européens, ils étaient très expérimentés.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)