Zlatan : un boulet pour le PSG ?

Zlatan n’a pas sa langue dans sa poche. A l’issue de la défaite du PSG face aux Girondins de Bordeaux, c’est un arbitre qui a pu le constater. Malheureusement pour le suédois, la caméra de Canal Plus était là. La commission de discipline va se pencher sur l’épineux cas Ibra jeudi prochain. Et le sanctionner lourdement?

A 8 rencontres de la fin du championnat, l’attaquant star du Paris Saint-Germain pourrait faire perdre le titre à son équipe à cause d’un énième « pétage de plomb« . ll risque au moins 3 matchs de suspension. Heureusement pour les parisiens, Zlatan sera sur la pelouse du Vélodrome dimanche afin d’y jouer une rencontre décisive face à l’Olympique de Marseille. Le PSG, premier du classement depuis peu, doit absolument remporter le championnat cette saison.

Sans Ibra la tâche est beaucoup plus complexe. Bien qu’amoindri, le numéro 10 parisien est le meilleur buteur en championnat de son équipe. A 6 buts du lyonnais Lacazette, son total monte pour le moment à 17 réalisations. Il faut descendre à la seizième place du classement pour trouver trace d’un coéquipier parisien. Edinson Cavani, avec 8 buts, est le deuxième meilleur marqueur au sein de l’effectif du club de la capitale. La relève est donc dure à assurer pour les collègues de King Ibra.

Le calendrier : Pas de gros choc pour le PSG après le Clasico

Lors des 4 prochaines rencontres de Ligue 1 après l’OM, le Paris Saint-Germain va affronter des clubs de seconde zone mais parfois compliqués à jouer : Lille, Nice, Metz et Nantes. Ces matchs peu excitants sont souvent débloqués par le suédois grâce à un but, une passe décisive ou en provoquant un pénalty.


Le cas s’est déjà présenté plusieurs fois cette saison. Face à Toulouse par exemple, dans une rencontre quelques jours après l’aller face à Chelsea, Zlatan offre le premier but à Adrien Rabiot. Les champions en titre ont pu dérouler ensuite et remporter le match 3 buts à 1. Ou à Saint-Etienne, dans une rencontre très âpre, dans laquelle Ibra marque le seul but du match et permet au PSG de recoller en tête du classement. Au delà de ces rencontres, que Paris pourrait gérer malgré sa suspension, son absence va poser problème à Laurent Blanc.

De nombreux matchs et peu de turnovers

Encore engagé dans 4 compétitions, le PSG va vivre un mois d’Avril assez fou. Le club doit gérer le championnat, se qualifier pour la finale de la Coupe de France (en battant l’ASSE qui mise tout sur cette compétition), remporter la Coupe de la Ligue (face à Bastia) et réaliser un exploit face à Barcelone en Ligue des Champions. Ibra absent, Laurent Blanc n’aura que peu de solutions pour le remplacer.

Edinson Cavani va devoir tenir la baraque devant et faire oublier le géant suédois. Mais l’attaquant uruguayen va devoir enchaîner les matchs et être très performant. Une donnée importante lorsque l’on sait qu’il est très critiqué, rarement au niveau que l’on attend de lui et très régulièrement annoncé dans un autre club que le Paris Saint-Germain la saison prochaine. Si Lyon gère sa fin de championnat comme il le faut, Paris va devoir se trouver un attaquant insoupçonné pour rester dans la course.

Un enchaînement de matchs décevants s’annonce-t-il ? C’est d’ores-et-déjà l’avis des bookmakers. Betclic, Bwin et PMU revoient à la hausse les cotes de Paris et séduisent ceux qui hésitaient à miser pour des clopinettes : plus besoin de chercher un improbable code promo pour tenter une grosse cote. Si l’absence d’Ibrahimovic devait coûter le championnat au PSG, ce ne serait pas perdu pour tout le monde…