Lopes-Fournier, symboles d’un OL qui a les crocs pour gagner le titre

L’équipe de l’Olympique Lyonnais est au coeur d’une bataille terrible pour le titre de champion de France face au Paris Saint-Germain. L’entraîneur Hubert Fournier et le gardien Anthony Lopes sont prêts, par exemple, à relever le défi.

Anthony Lopes


Un avantage comptable et psychologique pour le PSG ? Pendant une conférence de presse, retranscrite via le compte Twitter de l’OL, le coach Hubert Fournier a mis l’accent sur le fait que le club de la capitale a vraiment beaucoup d’atouts dans son jeu avant d’aborder les quatre derniers obstacles de la saison. Pour lui, les hommes de Laurent Blanc ont « l’habitude de la pression de fin de championnat » et ce sera donc difficile de les rattraper même s’ils ont seulement trois points d’avance.

A ses yeux, le rendez-vous face à Evian TG programmé samedi (35e journée de Ligue 1) ne sera pas une partie de plaisir. « L’équipe d’Evian n’est jamais facile à affronter. Elle sait bien gérer ces fins de saisons et est à l’aise à l’extérieur. » Malheureusement pour Hubert Fournier et l’OL, le milieu offensif Nabil Fekir pourrait déclarer forfait étant donné qu’il a « quelques problèmes de dos ». En revanche, le technicien compte sur son arme fatale Alexandre Lacazette qui a marqué 30 buts en 37 matches cette saison.

« Il a déjà marqué l’histoire du club. A lui de continuer dans les années à venir. » Pour sa part, le gardien Anthony Lopes a souligné le fait que ce serait dommage de s’écrouler maintenant dans la course au titre alors qu’il reste seulement « quatre matches à jouer ». Le dernier rempart a ajouté qu’il faut « faire un carton plein pour espérer maintenir le suspense ». Après avoir affronté les Savoyards, les Lyonnais devront se défaire de Caen, Bordeaux et Rennes. Histoire que leur rêve d’un sacre national se transforme en réalité… au détriment d’un PSG qui vise un triplé historique (Ligue 1 – Coupe de France – Coupe de la Ligue).