ETG : Sorlin, « rien n’est perdu »

Interrogé en marge du revers concédé par l’ETG samedi soir contre Reims (2-3), le milieu de terrain Olivier Sorlin tentait de trouver des motifs d’espoir.

Olivier Sorlin


L’ancien Rennais reconnaît que la course au maintien est mal engagée pour le club savoyard, dix-septième avec quatre unités de retard sur Reims, premier non relégable. Mais il refuse de rendre les armes : « Nous avons peu de chances de nous en sortir, mais rien n’est perdu. Celui qui n’y croit plus, il peut rester chez lui. »

Evian défendra ses ultimes espoirs de maintien samedi prochain, lors de la réception des Verts au Parc des sports d’Annecy.