Le titre pour le PSG, la lutte pour la troisième place… Les enjeux de la 37e journée de Ligue 1 !

L’intégralité de la 37e journée de Ligue 1 se dispute samedi soir à partir de 21 heures. En déplacement à Montpellier, le PSG peut décrocher son troisième titre de champion de France d’affilée. Monaco va tenter de se rapprocher du podium, alors qu’Evian-Thonon-Gaillard pourrait être officiellement relégué en Ligue 2.

PSG


Un petit point pour le PSG

Fort de six points d’avance sur l’Olympique Lyonnais et d’une différence de buts favorable (+ 45 contre + 38), le PSG vise sur la pelouse de Montpellier son troisième titre de rang. Pour y parvenir, la formation de Laurent Blanc n’a besoin que d’un match nul dans l’Hérault contre une équipe qui garde l’espoir de terminer à la sixième place. Si les partenaires d’Edinson Cavani, privés de Zlatan Ibrahimovic, Thiago Motta et Marco Verratti, venaient à s’incliner, les Gones devront dans le même temps impérativement s’imposer face à Bordeaux pour conserver une infime chance lors de l’ultime journée.

Monaco en ballottage favorable

Bien que battu le week-end dernier à Marseille (2-1), Monaco a les cartes en main pour finir sur la troisième marche du podium. Avec 65 points, l’ASM compte encore deux longueurs d’avance sur l’OM et Saint-Etienne. Surtout, les joueurs de Leonardo Jardim accueillent ce samedi Metz, avant-dernier et d’ores et déjà relégué en Ligue 2. Du coup, les coéquipiers de Dimitar Berbatov pourraient prendre une sérieuse option pour la C1, voire même tuer tout suspense selon les résultats de leurs concurrents. Alors que Marseille se rend à Lille, l’ASSE de Christophe Galtier dispute à Annecy une rencontre délicate contre Evian-Thonon-Gaillard (18e), obligé de gagner pour espérer se sauver.

L’ETG est dos au mur

Après Lens et Metz, quel sera le troisième club rétrogradé en Ligue 2 ? A deux journées du terme de la saison, Evian-Thonon-Gaillard semble mal embarqué. Dominée par Reims (2-3), la formation de Pascal Dupraz possède quatre points de retard sur le club champenois, le premier non-relégable. A domicile, l’écurie haut-savoyarde doit impérativement l’emporter contre Saint-Etienne et prier pour une contre-performance de ses adversaires directs. Alors que Reims reçoit Rennes, Toulouse (16e) va à Guingamp et Nice (15e) accueille les Sang et Or. A Nantes, Lorient (14e) peut obtenir son maintien, tout comme Caen (13e) qui se déplace à Furiani.