Van der Wiel utilisé pour valider la venue de Di Maria ?

Les dirigeants du Paris Saint-Germain n'ont pas l'intention de traîner en route alors que le mercato va bientôt ouvrir ses portes. Les Franciliens voudraient entériner au plus vite la venue d'Angel Di Maria.

Angel Di Maria

Le choix numéro 1 de Blanc ? Ces dernières semaines avaient mis en avant une chose. En clair, les décideurs du PSG étudiaient leurs possibilités afin de recruter un attaquant capable de briller de mille feux sur le côté gauche de l'attaque en particulier. Après avoir songé à miser sur Kevin de Bruyne (Wolfsburg), les Parisiens auraient finalement choisi de foncer au sujet du dossier Angel Di Maria. D'après le quotidien L'Equipe, le président Nasser Al-Khelaïfi et ses conseillers auraient bon espoir de parvenir à leurs fins.

En effet, les contacts n'auraient “jamais été rompus” entre les décideurs du club de la capitale et l'international argentin. Ces derniers ce seraient même “intensifiés ces dernières semaines”. Après avoir vécu une première saison pénible à Manchester United, “El Angelito” ne serait pas contre l'idée de tourner le dos à Old Trafford pour se refaire la cerise. Les Red Devils pourraient accepter de le laisser filer lors du marché des transferts surtout qu'ils auraient la possibilité, en parallèle, de récupérer le latéral droit néerlandais Gregory van der Wiel.

Obligés de respecter les règles liées au fameux fair-play financier instauré par l'UEFA, les Parisiens pourraient tabler sur un “prêt avec option d'achat obligatoire” ou alors sur le paiement d'une indemnité de transfert conséquente (40-50 millions d'euros par exemple) couplée à la promesse de verser des “bonus importants” lors de l'exercice qui se profile. Alors que son contrat longue durée à MU expirera seulement en juin 2019, le footballeur sud-américain recruté par l'écurie anglaise contre une somme colossale de 75 millions sera-t-il la première étoile à poser ses valises au Parc des Princes cet été ?