Justice : retour à la case départ pour Brandao

Au début de ce mois de juin, Brandao avait saisi le Conseil de prud'hommes afin de pointer les dirigeants du SC Bastia. L'attaquant considère que ces derniers auraient dû lui verser 714.000 euros en guise de salaire durant sa suspension de plusieurs mois.

En se référant à L'Equipe, on apprend que le Brésilien n'est pas près d'obtenir gain de cause auprès de la justice ! En effet, le Conseil des prud'hommes de Bastia a décidé, purement et simplement, de radier son affaire pour la simple et bonne raison que l'avocat de Brandao n'était pas présent à l'audience. Notez que l'ancien joueur de Saint-Étienne ou encore de Marseille a la possibilité de relancer la procédure au cours des quatre semaines qui se profilent.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)