Le Mondial 1998, Platini et la FIFA, les Bleus actuels… Cantona n’a pas changé

Eric Cantona est toujours un acteur important sur la planète foot même s’il n’est pas un entraîneur ou encore un dirigeant d’un club professionnel. Interrogé par le biais du journal Le Parisien, l’ancien joueur de Manchester United a livré son sentiment sur plusieurs sujets importants.

Eric Cantona

Aucun regret particulier. Cela fait pratiquement vingt ans qu’Eric Cantona a rangé définitivement les crampons au vestiaire. Aujourd’hui, celui qu’on surnomme toujours “The King” dans les travées d’Old Trafford ne regrette rien en ce qui concerne sa carrière. “J’ai vécu des années magnifiques. J’ai été chanceux d’avoir croisé des entraîneurs exceptionnels, chanceux d’avoir joué avec des joueurs incroyables, de la formation à Auxerre avec Guy Roux jusqu’à mon dernier club Manchester United, avec des moments d’euphorie et d’autres plus difficiles”, a-t-il confié.

Visiblement, Eric Cantona n’en veut pas à Aimé Jacquet de ne pas l’avoir retenu pour la Coupe du monde 1998. “Non, j’ai été suspendu neuf mois en 1996, pendant ce temps une équipe est née avec de nouveaux joueurs. Et c’est très bien comme ça. Maintenant, est-ce qu’on aurait perdu avec moi ? Je ne crois pas”, a-t-il lâché. “The King” a même laissé entendre qu’il aurait peut-être “marqué trois buts” lors de la finale face au Brésil (3-0) ! Au sujet des sales draps dans lesquels se trouvent bon nombre de dirigeants de la FIFA, dont le président Sepp Blatter qui quittera sûrement son fauteuil l’année prochaine, Eric Cantona a souligné le fait que “les répercussions sur la jeunesse” sont vraiment graves.

“Comment un gamin de 6, 7, 8 ans va grandir dans un milieu où règne la corruption ? (…) C’est ça le pire, briser ce rêve-là.” Il espère franchement que l’actuel patron de l’UEFA, Michel Platini, va prendre le flambeau de l’instance qui régit le foot à l’échelle mondiale. “J’ai toujours défendu le fait qu’il y ait un ancien joueur aux commandes des grandes instances du football. Platini a été un grand joueur, c’est aussi un grand président. Je le soutiendrai, lui.” Enfin, l’idole mancunienne a reconnu qu’elle ne regarde “pas les matches de l’équipe de France” étant donné que cette dernière ne joue pas “un certain football” comme le Barça ou Manchester United.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)