EdF : Domenech renvoie Houllier dans les cordes

Durant sa carrière, Gérard Houllier ne s'est pas fait que des amis dans le monde du football, loin de là. Raymond Domenech n'a notamment pas apprécié certaines attaques de l'ancien coach des Reds, parues dans son autobiographie.

Je lui reproche surtout de ne pas être parti avec classe après Knysna. Moi, quand j'ai échoué en 1993, je suis parti une semaine après. En 2008, après l'Euro, le président de la FFF m'a demandé de le soutenir. Je l'ai fait comme un bon soldat, même si ce n'était pas mon choix profond”, avait ainsi affirmé le premier, dans son livre. Le second a vivement réagi, sur le plateau de Ma Chaîne Sport (propos relayés par So Foot) : “Laurent Blanc avait signé, alors que j'étais encore sélectionneur. Donc je n'étais plus le sélectionneur. Donc je n'avais pas à dire que je m'en allais alors que j'étais déjà parti. Gérard est bien au courant, car il était à la Fédé à ce moment-là, donc il sait très bien comment ça s'est passé. Et il sait très bien comment j'ai été viré de la Fédé puisqu'il en était le responsable. Alors pouvoir dire des choses pareilles…” Et d'ajouter : “Gérard, pour travailler, il a besoin d'esclaves. Il a besoin que les gens autour de lui soient à ses ordres en permanence. Je n'ai pas cette faculté, je ne suis pas un exécutant.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store